Publié dans Sport

Madagascar – VIIIes Jeux de la Francophonie - Une délégation de 84 personnes

Publié le vendredi, 14 juillet 2017

Les 8èmes jeux de la francophonie, « Abidjan 2017 », débuteront le  21 juillet pour prendre fin le 30 juillet. Madagascar sera grandement  représenté avec une délégation de 84 personnes malgré la situation que vit le pays depuis 2014, l’avènement du régime HVM au pouvoir. Autrement dit, l’Etat malgache  veut démontrer aux yeux du monde entier que la triste réalité à Madagascar n’est qu’une illusion.  La délégation malgache sera présentée à la presse ce jour au palais des Sports de Mahamasina.

La délégation malgache, disent les sources, sera composée d’officiels, de sportifs, d’artistes, d’encadreurs. Au niveau du sport, expliquent-ils, la Grande île sera présente dans quatre disciplines sportives. En effet, 57 athlètes concourront  dans les disciplines sportives dont l’athlétisme, qui  sera ainsi la plus représentée avec 13 athlètes au lieu de quatorze. Le décathlonien Ali Kamé s’est désisté au dernier moment à cause de ses blessures. Le judo alignera, quant à lui, 11 combattants contre 6 pour la lutte et 2 pour le tennis de table et 29 artistes en ce qui concerne le volet culturel. La délégation malgache, devant quitter le pays ce dimanche, sera dirigée par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Dr Jean Anicet Andriamosarisoa, qui conduira l’escouade malgache avec le ministre de la Culture, de la promotion de l’artisanat et de la sauvegarde du patrimoine, Jean Jacques Rabenirina. A rappeler que lors de la VIIème édition des Jeux de la Francophonie, Madagascar n’a été représenté que par 7 athlètes seulement.
E.F.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Saisie de bois de rose chez TIKO Sambaina - Opération menée par Rolly Mercia
  • 69 ans aujourd’hui - Marc Ravalomanana plombé par son âge
  • Ministère de la Justice - Tout manquement professionnel n’est toléré
  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana

La Une

Editorial

  • Indétrônable
    Le « duel » mettant aux prises les deux finalistes pour le second tour du 19 décembre 2018 montra une nette avance en faveur du jeune et perspicace leader de la Révolution Orange portant le dossard n° 13. Apparemment, Andry Nirina Rajoelina (ANR) gardait jalousement son poste de pole position vis-à-vis de son « éternel adversaire », Marc Ravalomanana du numéro 25. Le premier débat télévisé de deux heures et demie, à l’intention des deux candidats admis au deuxième tour et organisé par la chaîne nationale publique TVM se déroulait ce dimanche dernier dans une ambiance de pugilat quelque peu ...déséquilibré.  Durant toute la séance du débat, le poulain du TGV/MAPAR ne se sentait, à aucun moment, déséquilibré nonobstant le comportement parfois provocateur de l’autre appuyé par lui des partisans qui ne se gênaient pas à des scènes de provocations. Au contraire, loin d’être perturbé, il (ANR) perce.

A bout portant

AutoDiff