Publié dans Sport

Afro basket U16 - Madagascar battu d’entrée (63-117) devant l’Egypte

Publié le jeudi, 13 juillet 2017

La messe commence. Le coup d’envoi du championnat d’Afrique des moins de 16ans « Afrobasket U16 », s’est tenu à l’île Maurice.  Initialement, cette compétition devait réunir 12 pays. Mais deux zones n’ont pas tenu de compétition régionale et deux autres pays sont absents de la messe continentale, à savoir l’Angola et le Ghana. Les équipes championnes et vice-championnes représenteront l'Afrique à la 5e édition des championnats du monde de basket-ball, qui se tiendra en 2018 en Argentine. Les équipes participantes ont disputé leurs
premiers matches, hier, au gymnase de Phœnix.

Madagascar se trouve dans une poule pas très clémente en se glissant dans le groupe B avec l’Algérie, le Rwanda et l’équipe championne en titre, l’Egypte. Madagascar a perdu d’entrée son premier match devant l’Egypte hier. Largement dominé,  Madagascar mené 80-42 à la troisième  quart-temps, cède 63-177 face au tenant du titre. Demain, l’équipe malgache affrontera l’Algérie pour son deuxième match à 15h30 heures locales. La sélection de Maurice, pays hôte,  se trouve dans le groupe A avec le Mozambique,  la Tunisie et le Mali. Après la cérémonie d’ouverture, on verra dix pays en lice pour la couronne. C’est ainsi qu’on retrouvera l’Egypte, le Mali, l’Algérie et l’Angola aux premières loges de la compétition. Ces quatre nations constituent en effet le quatuor de tête, qui avait vu l’Egypte sacrée en 2015 aux dépens du Mali, alors pays hôte de la compétition. La Grande île est loin d’être l’outsider de cette compétition. Pour Madagascar, c’est son adversaire des quarts de finale qui déterminera son destin dans cette compétition. Mais l’objectif de ce championnat est de finir au moins dans le carré final pour la formation de Maminirina Razafindrakoto alias Kims, le coach malgache. Cette année, les Egyptiens reviennent avec l’intention de garder leur titre. Mais cette fois, les Maliens veulent effacer la cruelle défaite de la finale il y a deux ans, où ils s’étaient inclinés (63-64). « Je pense que nous avons tout ce qu’il faut pour remporter le titre », déclare l’entraîneur malien, Mamoutou Kane.

Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ
  • Promulgation des lois électorales - La Constitution violée pour la énième fois
  • Négociateur du HVM - Maharante Jean de Dieu, une personnalité clivante
  • Initiative pour l'Emergence de Madagascar - Un premier forum international à Antananarivo

Editorial

  • Point de droit
    Aristote (384-322), un philosophe de la Grèce antique, l'auteur de la célèbre pensée « l'homme est un animal politique », dans son exposé thématique sur la vertu, prônait le concept du « juste milieu ». Il invitait toujours l'homme à chercher la médiane entre un « par défaut » et un « excès ».Une philosophie qui avait largement contribué ou influencé à la conception de la pensée occidentale. Une sagesse que le monde de l'Ouest, par la voie du dialogue, tente de prioriser autant que possible. La recherche du consensus marque les progrès dans toute démarche de règlement de conflit. On bannit toute tentative au fanatisme et à l'intégrisme.

A bout portant

AutoDiff