Publié dans Sport

Afro basket U16 - Madagascar battu d’entrée (63-117) devant l’Egypte

Publié le jeudi, 13 juillet 2017

La messe commence. Le coup d’envoi du championnat d’Afrique des moins de 16ans « Afrobasket U16 », s’est tenu à l’île Maurice.  Initialement, cette compétition devait réunir 12 pays. Mais deux zones n’ont pas tenu de compétition régionale et deux autres pays sont absents de la messe continentale, à savoir l’Angola et le Ghana. Les équipes championnes et vice-championnes représenteront l'Afrique à la 5e édition des championnats du monde de basket-ball, qui se tiendra en 2018 en Argentine. Les équipes participantes ont disputé leurs
premiers matches, hier, au gymnase de Phœnix.

Madagascar se trouve dans une poule pas très clémente en se glissant dans le groupe B avec l’Algérie, le Rwanda et l’équipe championne en titre, l’Egypte. Madagascar a perdu d’entrée son premier match devant l’Egypte hier. Largement dominé,  Madagascar mené 80-42 à la troisième  quart-temps, cède 63-177 face au tenant du titre. Demain, l’équipe malgache affrontera l’Algérie pour son deuxième match à 15h30 heures locales. La sélection de Maurice, pays hôte,  se trouve dans le groupe A avec le Mozambique,  la Tunisie et le Mali. Après la cérémonie d’ouverture, on verra dix pays en lice pour la couronne. C’est ainsi qu’on retrouvera l’Egypte, le Mali, l’Algérie et l’Angola aux premières loges de la compétition. Ces quatre nations constituent en effet le quatuor de tête, qui avait vu l’Egypte sacrée en 2015 aux dépens du Mali, alors pays hôte de la compétition. La Grande île est loin d’être l’outsider de cette compétition. Pour Madagascar, c’est son adversaire des quarts de finale qui déterminera son destin dans cette compétition. Mais l’objectif de ce championnat est de finir au moins dans le carré final pour la formation de Maminirina Razafindrakoto alias Kims, le coach malgache. Cette année, les Egyptiens reviennent avec l’intention de garder leur titre. Mais cette fois, les Maliens veulent effacer la cruelle défaite de la finale il y a deux ans, où ils s’étaient inclinés (63-64). « Je pense que nous avons tout ce qu’il faut pour remporter le titre », déclare l’entraîneur malien, Mamoutou Kane.

Elias Fanomezantsoa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Affaire Houcine Arfa - Le mystère demeure entier
  • Laïcité de l’Etat - Hery Rajaonarimampianina perpétue l’infraction
  • Marc Ravalomanana - La persécution continue
  • Changement de gouvernement - Bruit de bottes à la primature
  • Loi sur la Zone économique spéciale - Benjamina Ramanantsoa humilié
  • Taux de pauvreté en baisse - Un ministre paie 9 000 euros pour ses gardes du corps
  • Appel aux services d’Houcine Arfa - Le Président humilie les galonnés malgaches
  • Corruption de haut niveau - Un ex-maire roumain en fuite demande l’asile politique à Madagascar
  • Affaire Houcine Arfa - Trois tentatives de corruption de la Procureure de la République
  • Visas aux frontières - Levée de boucliers contre Ametis

La Une

Editorial

  • L’effondrement !
    L’anéantissement du régime, en place, serait-il proche ? Des signes précurseurs semblent l’annoncer. Essoufflement, fatigues ou sueurs froides, des symptômes réels d’une maladie grave  et qui apparaissent au moindre effort physique. On dirait qu’il ne reste plus au « malade » que quelque temps ! Sous une autre forme, l’édifice du parti au pouvoir, le HVM (Hery vaovaon’ny Madagasikara) dont la « construction » ne datait que de 2013, semble déjà menacé par l’apparition, ici et là, sur la façade principale, des « fissures  béantes ». Pour les spécialistes en bâtiment, l’effondrement de la bâtisse ne serait plus qu’une question de temps à moins que de sérieuses réparations ne soient pas effectuées, surtout en cette période de fortes pluies.

A bout portant

AutoDiff