Publié dans Sport

Sport auto - Rallye international de Madagascar - 38 concurrents sur la grille de départ

Publié le jeudi, 10 novembre 2016

La der du championnat de Madagascar 2016 provoque de l’engouement auprès des concurrents. Ils sont 38 équipages à se placer sur la grille de départ de la dernière manche du sommet national, à savoir le Rallye international de Madagascar (Rim) qui est actuellement à sa 37ème édition. Mais pour cette édition 2016 qui se déroule du 11 au 13 novembre, la compétition demeure une affaire malgacho-malagasy après que la fédération nationale ait pris la sage décision de retirer du calendrier du championnat d’Afrique le Rim.

N’empêche, la compétition est loin d’être dépourvue d’intérêt dans la mesure où quelques titres demeurent encore sur la ligne de mire de certains concurrents. Ce qui n’est pas le cas pour la plus haute marche du podium, occupée avant le terme de la saison par le couple Ndrianja-Fanja.

L’obtention de la seconde place du général figure également sur la tablette de deux équipages, à savoir Freddy-Yachine (Isuzu D-Mx) d’un côté et Davonjy-Sandy (Foton Tunland) de l’autre. Par ailleurs, la dernière manche du championnat de Madagascar est marquée par la présence de quelques têtes qui ne courent plus sur un quelconque titre, mais désirent se remettre dans le bain « de la poussière ». Citons entre autres, Mathieu-Tahina (Toyota Celica), Sitraka-Rado (Renault Clio), Bobo Jr-Antsa (Toyota Celica), Loom-Liuk (Mitsubishi Evo X), Kamikaz-Fafacop (Toyota Celica).

Sans l’ombre d’un doute, la 37ème édition du Rim constitue l’événement phare du programme sportif du week-end dans la Capitale.

 

Rata

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Compte rendu à l’Hôtel de Ville - Les députés du Tim et du Mapar rassurent
  • Départ inopiné du pays - Rajaonarimampianina aurait-il « lâché » ses partisans
  • Conjoncture politique - Les épouses de gendarmes supplient leurs maris !
  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance

La Une

Editorial

  • Bataille rangée
    Guerre déclarée. L’escalade de provocations, déclenchée initialement par les maîtres du régime, propulse inexorablement le pays vers la logique de confrontation. Une guerre déclarée dont personne ne sait quel en est la véritable raison. Des troubles inutiles et incompris sciemment fomentés un peu partout.  En face, l’opinion publique, des acteurs pertinents de la société civile, les leaders des formations politiques principalement de l’opposition et même les prélats des Eglises, à l’instar de l’Eglise catholique apostolique romaine (ECAR) ou ceux des Eglises non affiliées au FFKM ne restent pas insensibles. Ils réagissent chacun dans leur propre camp. En fait, ils ne veulent pas rester indifférents et sont déterminés à manifester leur rejet aux dérives dictatoriales, répétées, de ces détenteurs de l’autorité d’Etat. Des tirs croisés, apparemment percutants, atteignent de plein fouet le centre de gravité du pouvoir. Ainsi, le régime doit faire face à une bataille rangée sur plusieurs fronts.Les catholiques, très…

A bout portant

AutoDiff