Publié dans Sport

Tournoi de la diaspora - L'évènement reporté par CSM

Publié le lundi, 30 mars 2020

Une grande première, le plus grand évènement des rencontres nationales des sportifs de la diaspora n'aura pas lieu durant le weekend pascal. Pourtant, depuis ses 40 ans d'existence, c'est un rendez-vous incontournable des malagasy qui  se rencontrent à travers les tournois inter-villes, dans plusieurs disciplines et différentes catégories. Cette grande fête familiale s'est agrandie au fil des années. Mis à part le sport, le volet culturel de la RNS ou Rencontre nationale sportive est également grandiose avec plusieurs artistes malagasy à l'affiche pour la soirée de clôture et ce, réunissant des milliers de personnes.

 

Le CSM ou Collectif sportif malagasy organise cette année à Bordeaux une première édition du tournoi de la diaspora, les 11-12-13 avril pendant que la RNS se déroule à CERGY aux mêmes dates. Ce collectif est un concurrent direct de la RNS du fait que les membres de son comité ne sont que d'anciens de cette dernière.

Même avant la déclaration du Premier ministre français sur le prolongement du confinement jusqu'au 15 avril, le Comité d'organisation du tournoi de la diaspora a déjà pris la juste décision d'annoncer le report de son évènement et ce, depuis l'annonce d'un début du confinement dans deux villes à Madagascar.

« Compte tenu de la situation actuelle, nous CSM, avec tous les organisateurs, avons pris la responsabilité de reporter le Tournoi de la diaspora. Nous vous communiquerons les modalités très prochainement ... Nous tenons, d'ores et déjà, à remercier toutes les équipes et les partenaires pour votre collaboration et soutien », annonce-t-on dans un communiqué. Les remboursements des droits d'inscription d'une quarantaine de participants ont déjà même été déclarés pour ceux qui souhaitent se faire rembourser.

« Suite au report du Tournoi de la diaspora, nous allons procéder, selon vos souhaits, au remboursement des inscriptions sportives, restaurateurs et stadistes dans les prochains jours. On vous donnera des nouvelles dès que possible pour la suite, en attendant, prenez bien soin de vous. »

Le CSM souhaite tenir l'évènement au mois de juin durant le weekend de la fête nationale, si la situation s'améliore.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina
  • Gouvernement Ntsay - Aucun remaniement à l’ordre du jour !
  • Reconfinement d’Analamanga - Une décision à ne pas prendre à la légère
  • Campagne de vanille - Pressing des certains opérateurs

La Une

Editorial

  • L’autre pandémie !
    La pandémie de Covid-19 sème la terreur et plonge le pays dans le désarroi. A Antananarivo, le nouvel épicentre du fléau, on est partagé entre l’angoisse et l’impuissance. Bien que les données statistiques des dernières soixante-douze heures affichent un semblant d’éclaircie, on est encore loin  de l’orée. La guerre bat toujours son plein ! Selon des experts, voix autorisée, en la matière, la Ville des Mille est infestée de cet indésirable virus. La lutte se corse dans la mesure où les Tananariviens rechignent ouvertement à se plier au respect des consignes à même les plus élémentaires. Le geste barrière, la distanciation d’un mètre, la mesure la plus simple mais également la voie la plus facile au Covid-19 pour sévir est ignorée par l’ensemble de la population. Est-ce réellement par ignorance ou  par une volonté délibérée d’enfreindre la loi, comme d’habitude. Le respect du confinement total subit la résistance des gens. Avec…

A bout portant

AutoDiff