Publié dans Société

Sinistrés à Mahanoro - Une mobilisation massive des Forces de l'ordre

Publié le lundi, 17 février 2020

La dépression tropicale Francisco a déjà péri en mer, tandis que les pluies qui l'ont accompagnée ont laissé des traces dans la partie Est de Madagascar. A Mahanoro, dans la Région d'Atsinanana, plus de 400 personnes sur les 1 171 sinistrés ont dû quitter leurs foyers pour se refugier dans des sites d'hébergement. Actuellement, tout le District est sous l'eau autant que les champs de culture. Outre le problème d'approvisionnement en nourriture, ces gens sinistrés sont également confrontés au phénomène d'insécurité.

 

Dimanche dernier, une délégation présidée par le Premier ministre, Ntsay Christian, s'est dépêchée sur place afin d'apporter un soutien à la population. Outre le problème d'approvisionnement de denrées alimentaires, la sécurité des habitants représente également une importance majeure pour l'Etat. Sur ce, le Premier ministre a été ferme quant à la sécurité des sites d'hébergement et des foyers abandonnés par ces sinistrés. Les éléments du Corps de protection civile ont été déployés dans ces endroits pour prêter main-forte aux personnes touchées par les fortes pluies. D'autres éléments de la 1/RM3, dirigés par le commandant de la Région militaire N° 3 et le chef de District de Toamasina se sont mobilisés pour la distribution des vivres. Les dons venant du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) sont déjà arrivés sur les lieux hier matin autant que les vedettes rapides afin de secourir les victimes.

Le passage de cette dépression tropicale dans la Région d'Atsinanana a coûté la vie à un enfant de deux ans à cause de l'effondrement de sa maison, et a fait 1 171 sinistrés. Le Fokontany d'Ambilanibe a été le plus touché.

Anatra R.

Fil infos

  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  

Editorial

  • Uni pour une cause
    Madagasikara resserre les rangs pour une cause plus que vitale. Le Chef de l’Etat, Rajoelina Andry Nirina, lors de la dernière intervention dans le cadre d’une « émission spéciale » sous forme d’une interview, appelle à l’unité sans faille de tous les Malagasy. Madagasikara affronte, au même moment, trois défis majeurs au terme desquels tous les Malagasy n’ont point pas le droit de rater. L’état d’urgence sanitaire national, la « récupération » des Iles malagasy (Iles Eparses) et la restauration suivie des travaux de construction du « Kianja Masoandro ».  

A bout portant

AutoDiff