Publié dans Société

Coronavirus - Aucune exception pour la mise en quarantaine

Publié le vendredi, 14 février 2020

Un cas suspect et 7 personnes sous surveillance médicale au centre hospitalier universitaire d’Anosiala pendant 14 jours. Telle est actuellement la statistique du ministère de la Santé publique, concernant la propagation de l’épidémie du coronavirus. D’après le docteur Manitra Rakotoarivony, jusqu’à aujourd’hui, aucun cas confirmé n’a été enregistré dans le pays. Pour le cas suspect, une analyse est encore en cours afin de connaître le statut de cet individu. Les 7 autres personnes sous surveillance ne présentent aucun symptôme, mais elles ont été seulement en contact avec les personnes venant de régions contaminées.

Pour tous les passagers venant des foyers du coronavirus, la mise en quarantaine durant une période de 14 jours est obligatoire. « Malgré les pressions ou interventions venant d’autres personnes ou proches d’eux, ces passagers doivent respecter ce délai. Toutes les personnes qui entrent dans le pays doivent suivre les mêmes procédures. Et ce, sans exception », explique-t-il. Ainsi, la surveillance au niveau des 14 ports et 9 aéroports de Madagascar a été renforcée. Ces précautions ont été prises puisqu’il y a encore des vols reliant la Chine et Madagascar. Dans son bilan quotidien, la Chine recense près de 1 400 décès dûs au Coronavirus et 63 851 patients. Un troisième mort hors de Chine continentale a été signalé jeudi, cette fois-ci au Japon.
Anatra R.

Fil infos

  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  

Editorial

  • Uni pour une cause
    Madagasikara resserre les rangs pour une cause plus que vitale. Le Chef de l’Etat, Rajoelina Andry Nirina, lors de la dernière intervention dans le cadre d’une « émission spéciale » sous forme d’une interview, appelle à l’unité sans faille de tous les Malagasy. Madagasikara affronte, au même moment, trois défis majeurs au terme desquels tous les Malagasy n’ont point pas le droit de rater. L’état d’urgence sanitaire national, la « récupération » des Iles malagasy (Iles Eparses) et la restauration suivie des travaux de construction du « Kianja Masoandro ».  

A bout portant

AutoDiff