Publié dans Société

Développement du secteur de l'artisanat - Des artisans se fient au programme « Fihariana »

Publié le lundi, 02 décembre 2019

Pour la professionnalisation du métier d'artisanat. Cela a fait partie des objectifs de l'atelier de sensibilisation, d'accompagnement et d'encadrement destiné aux artisans. Les deux jours d'atelier, organisé par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat, s'est tenu  le week-end dernier à l'IKM, Antsahavola. Une occasion pour les 90 artisans présents de s'informer sur le programme présidentiel « Fihariana » ainsi que d'échanger sur les perspectives de développement de leur secteur. Le financement d'une centrale d'achat ainsi que l'accroissement du nombre d'artisans bénéficiaires de ce programme présidentiel font partie des propositions venant des professionnels de l'artisanat lors de l'atelier.

A cela s'ajoute l'amélioration de la qualité des services sur l'accueil des artisans au niveau de la Direction générale de l'artisanat. L'organisation de plus de deux foires ou ventes-expositions sur l'artisanat dans les Chefs-lieux de province de Madagascar fait aussi partie des propositions. D'un autre côté, les artisans souhaitent renforcer l'échange de matières premières entre les Régions et les professionnels du secteur, outre la facilitation des procédures à suivre concernant l'exportation des produits artisanaux malagasy.

La mise en place de la culture entrepreneuriale et la promotion de l'esprit de perfection ont figuré parmi les objectifs de l'atelier à Antsahavola. Ainsi, une série de présentations axées sur la sensibilisation en ce qui concerne la qualité des produits, la promotion de la filière, le projet de décret relatif à la Chambre de profession et d'artisanat, suivi d'un vote de validation dudit décret approuvé à 99 % à l'unanimité par les artisans présents, s'y sont déroulées. Les techniciens du ministère de tutelle n'ont pas manqué de faire un exposé sur les matériels FABLAB. Ces derniers faciliteront le travail des artisans dans une très courte durée et vont rehausser le niveau de la qualité des produits artisanaux. Aussi, les nouvelles cartes « biométrique » et « électronique » des artisans ont été présentées à l'occasion.

Recueillis par Patricia R.

Fil infos

  • Intervention télévisée du Président Andry Rajoelina - Les dates des examens officiels fixées - Reprise du « Tosika fameno » - Poursuite du confinement dans la Région d'Analamanga
  • Entrées illicites des frontières malagasy - 3 boutres refoulés vers Mayotte
  • Centres de traitement du Covid-19 - Le Mining Business Center, le Palais des sports et le LTPA réquisitionnés
  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina

Editorial

  • Des actes de bravoure mais …
    Les Forces de la défense et de la sécurité impressionnent beaucoup ces derniers temps. L'Armée, à tout seigneur tout honneur, s'implique désormais dans l'œuvre de « pacification » du pays. La récente restructuration de fond touchant directement les trois unités qui la composent et la réorganisation générale des opérations sur terrain ainsi que les nouvelles dotations en appareils et en matériels de guerre sophistiqués propulse l'Armée vers des actes concrets. Dans le Sud et le Moyen-ouest, les soldats de l'Armée de terre et de l'air participent activement aux actions de ratissage des « dahalo » et cela grâce à la mise en œuvre de la Zone rurale prioritaire de sécurité (ZRPS).

A bout portant

AutoDiff