Publié dans Société

Affaire Miss Madagascar-CMM - Problème résolu, des engagements signés…

Publié le jeudi, 07 novembre 2019

Une issue trouvée ! La hache de guerre entre les Miss Madagascar depuis 2015 et le CMM (Comité Miss Madagascar) semble désormais enterrée. La ministre de la Communication et de la Culture (MCC), Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, a accueilli, hier en son bureau à Anosy, la Miss Madagascar 2019, Valérie Anne Binguira, et des membres du CMM. Une occasion pour chaque partie de donner sa version des faits suite aux conflits, récemment publiés sur les réseaux sociaux et dans la Presse. C'était également une opportunité de résoudre les mésententes, avec le ministre comme « réconciliatrice ». Selon les informations recueillies, chaque partie a reconnu ses torts face à cette affaire lors de l'audience individuelle, avant la tenue d'une face à face afin de déterminer les solutions.

 

Outre l'adoption de résolutions, des engagements individuels ont pu être pris et signés. Ainsi, le CMM s'engage à faire l'inscription de Miss Madagascar 2019 au « Miss Monde 2019 ». Ce concours de beauté international se tiendra à Londres au mois de décembre prochain, avec plus de 90 candidates qui se sont déjà manifestées. Le Comité va s'assurer également de l'accréditation et de l'assistance technique de la représentante de Madagascar. Pour sa part, Valérie Anne et ses partenaires devraient prendre en charge toutes les dépenses y afférentes. « Après la réunion, je vais en parler avec mes collaborateurs afin de voir ce qu'ils peuvent faire pour me soutenir techniquement et financièrement. En tout cas, ma participation au Miss Monde est désormais facilitée », rend compte la Miss Madagascar 2019, jointe au téléphone.

« La participation de Madagascar au Miss Monde 2019 ne sera que bénéfique pour le pays. L'on devrait se donner la main et se soutenir afin que notre Miss puisse y aller pour nous représenter », conclut le numéro un du MCC. Reste à savoir si Valérie Anne pourrait compléter son dossier avant le 14 novembre prochain, date limite d'inscription au Miss Monde. Elle devra également trouver les moyens nécessaires pour rejoindre Londres. A titre de rappel, Miss Madagascar 2019 semble avoir la cote puisqu'elle figure parmi les Top 20,  selon les sondages et les informations publiées sur la page de ce concours de beauté international. Affaire à suivre !

Recueillis par Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90

La Une

Editorial

  • Face-à-face mitigé
    La Session ordinaire des deux Chambres du Parlement bat son plein. Comme le stipule le texte fondamental, la première session se consacre essentiellement à l’examen et à l’adoption de la Loi de finances rectificative (LFR) de l’exercice budgétaire en cours et aux présentations des rapports d’activité de l’Exécutif devant le Parlement avec en toile de fond dominant le traditionnel face-à-face qui, au fil du temps, se transforme en « bras de fer » mettant aux prises élus du peuple et membres du Gouvernement.  

A bout portant

AutoDiff