Publié dans Société

Affaire Miss Madagascar-CMM - Problème résolu, des engagements signés…

Publié le jeudi, 07 novembre 2019

Une issue trouvée ! La hache de guerre entre les Miss Madagascar depuis 2015 et le CMM (Comité Miss Madagascar) semble désormais enterrée. La ministre de la Communication et de la Culture (MCC), Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, a accueilli, hier en son bureau à Anosy, la Miss Madagascar 2019, Valérie Anne Binguira, et des membres du CMM. Une occasion pour chaque partie de donner sa version des faits suite aux conflits, récemment publiés sur les réseaux sociaux et dans la Presse. C'était également une opportunité de résoudre les mésententes, avec le ministre comme « réconciliatrice ». Selon les informations recueillies, chaque partie a reconnu ses torts face à cette affaire lors de l'audience individuelle, avant la tenue d'une face à face afin de déterminer les solutions.

 

Outre l'adoption de résolutions, des engagements individuels ont pu être pris et signés. Ainsi, le CMM s'engage à faire l'inscription de Miss Madagascar 2019 au « Miss Monde 2019 ». Ce concours de beauté international se tiendra à Londres au mois de décembre prochain, avec plus de 90 candidates qui se sont déjà manifestées. Le Comité va s'assurer également de l'accréditation et de l'assistance technique de la représentante de Madagascar. Pour sa part, Valérie Anne et ses partenaires devraient prendre en charge toutes les dépenses y afférentes. « Après la réunion, je vais en parler avec mes collaborateurs afin de voir ce qu'ils peuvent faire pour me soutenir techniquement et financièrement. En tout cas, ma participation au Miss Monde est désormais facilitée », rend compte la Miss Madagascar 2019, jointe au téléphone.

« La participation de Madagascar au Miss Monde 2019 ne sera que bénéfique pour le pays. L'on devrait se donner la main et se soutenir afin que notre Miss puisse y aller pour nous représenter », conclut le numéro un du MCC. Reste à savoir si Valérie Anne pourrait compléter son dossier avant le 14 novembre prochain, date limite d'inscription au Miss Monde. Elle devra également trouver les moyens nécessaires pour rejoindre Londres. A titre de rappel, Miss Madagascar 2019 semble avoir la cote puisqu'elle figure parmi les Top 20,  selon les sondages et les informations publiées sur la page de ce concours de beauté international. Affaire à suivre !

Recueillis par Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA
  • « Manina anao ‘nge aho » - Un titre de Dadah Rabel à ressusciter
  • Secteur de l’artisanat - Une carte professionnelle numérique pour les artisans
  • Débat sur les communales à Tana - Naina Andriantsitohaina gagne des points

Editorial

  • Maudits délestages !
    Les coupures d’eau et d’électricité reviennent au galop. Supposées être disparues dans les travées de la vie quotidienne des Malagasy, elles réapparaissent. Tel un oiseau de mauvais augure, les coupures intempestives ne présagent, en rien, un avenir meilleur et elles continuent de sévir durement. Décidément, les délestages s’acharnent sur nous, aveuglément et sans distinction, et créent des vagues de révolte. A l’allure où vont les choses, le risque d’explosion sociale est à craindre. Les souvenirs douloureux des périodes sombres du régime HVM hantent les esprits. Les pauvres usagers n’en peuvent plus. On aurait l’impression que le courroux des dieux s’abat sur le pays.

A bout portant

AutoDiff