Publié dans Société

Baccalauréat session exceptionnelle - Un résultat catastrophique à l'affiche !

Publié le mercredi, 06 novembre 2019

Le Président de la République Andry Nirina Rajoelina  et les responsables des examens nationaux ont donné une seconde chance aux candidats inscrits à l'examen du baccalauréat session 2019, faisant suite à la désorganisation et la fuite de sujets. Pourtant, cette opportunité n'a  pas été bien saisie par les candidats recalés lors de la première session et qui se sont présentés à la session exceptionnelle organisée du 23 au 26 octobre derniers. D'après les informations obtenues, les résultats ont été tout simplement catastrophiques notamment pour Antananarivo.

Le taux de réussite en général est de 18.52% soit une importante baisse de 22% du résultat de la session normale.  La série A1 a enregistré un pourcentage de 26.10% tandis que celle A2 a obtenu 17.02% de réussite. Quant aux séries scientifiques, la série C note 23.41% et la série D de 19.56%.   

Pas de mention « Bien et Très-bien »

Néant. Aucun  des candidats qui se sont présentés à cette deuxième session n'a obtenu les mentions « Bien et Très-bien ». Toutefois, 252 candidats viennent de décrocher le diplôme du baccalauréat avec mention Assez-bien. Ils sont 37 pour la série A1, 125 pour la série A2. A cela s'ajoutent les 67 candidats de la série D et 23 de la série C. « L'on s'attendait déjà à de tels résultats. Les candidats ont exprimé, pour la plupart, la difficulté des sujets et même montré leur contrariété  pour cette session exceptionnelle », avance une enseignante d'histoire-géographie

Rappelons que pour la première session 2019 de cet examen du baccalauréat, 27.385 candidats ont obtenu la moyenne et déjà déclarés officiellement nouveaux bacheliers. Antananarivo a affiché un taux de réussite de 40.56%  contre 47,47% en 2018, soit une légère baisse de 7%.  Parmi les 5059 candidats inscrits en série A1, les 2261 d'entre eux ont réussi à l'examen et pour la série A2,  17.390 des 44.051 enregistrés sont admis soit 39.49% des candidats. En ce qui concerne les séries scientifiques, 1060 des 2945 inscrits dans la série C ont décroché leur diplôme. Quant aux élèves de la série D, ils ont été 6674  parmi les 15751 à réussir à leur examen cette année.   

KR.

Fil infos

  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA
  • « Manina anao ‘nge aho » - Un titre de Dadah Rabel à ressusciter
  • Secteur de l’artisanat - Une carte professionnelle numérique pour les artisans
  • Débat sur les communales à Tana - Naina Andriantsitohaina gagne des points

Editorial

  • Maudits délestages !
    Les coupures d’eau et d’électricité reviennent au galop. Supposées être disparues dans les travées de la vie quotidienne des Malagasy, elles réapparaissent. Tel un oiseau de mauvais augure, les coupures intempestives ne présagent, en rien, un avenir meilleur et elles continuent de sévir durement. Décidément, les délestages s’acharnent sur nous, aveuglément et sans distinction, et créent des vagues de révolte. A l’allure où vont les choses, le risque d’explosion sociale est à craindre. Les souvenirs douloureux des périodes sombres du régime HVM hantent les esprits. Les pauvres usagers n’en peuvent plus. On aurait l’impression que le courroux des dieux s’abat sur le pays.

A bout portant

AutoDiff