Publié dans Société

Arnaques par téléphone - Le présumé auteur entre les mains de la Police

Publié le vendredi, 25 octobre 2019

Un homme de 45 ans, trempé dans différentes opérations d’escroquerie, avait été arrêté par la Brigade criminelle (BC2)  le 21 octobre dernier à Antsohihy. Son mode opératoire consiste à piéger ses victimes avec son téléphone portable.  Il leur envoie des Sms comme quoi leur numéro de téléphone est l’heureux gagnant d’un véhicule 4x4 ou d’autres lots, et ce, suite à une tombola organisée par une société. Et afin de prendre possession de son bien, le chanceux doit s’acquitter d’une certaine somme pour les formalités. Une fois que la victime dupée lui paie, l’arnaqueur demeure désormais injoignable. L’autre mode opératoire du quadragénaire consiste à contacter par téléphone le maire ou une autre
personnalité importante d’une localité. Là, il affirme appartenir à une organisation caritative œuvrant dans la construction gratuite d’infrastructures dont des écoles. Un maire  dans la Région du Bongolava en est victime. Le suspect invite le maire à chercher puis à coopérer avec une entreprise ou le maître d’ouvrage acceptant de répondre à l’offre. Or, une fois que ce dernier est connu et s’engage dans le projet, l’escroc n’hésite donc pas à le contacter à l’insu du maire.

Comme à ses habitudes, l’arnaqueur pousse l’entreprise à lui payer une certaine somme sous prétexte de préparer les formalités nécessaires. Là, il trouve l’astuce de demander à être payé par le système « mobile banking ». Or, une fois qu’il a empoché l’argent, l’escroc reste désespérément introuvable.  C’était dans ces circonstances que deux entreprises de construction  se sont fait avoir. Elles déplorent la perte d’une somme de 8 millions d’ariary et ont décidé de déposer une plainte auprès de la BC2. Sitôt informés, les limiers de cette Brigade de la police ont déclenché les recherches et ont réussi à remonter la piste du suspect jusqu’à Antsohihy. Les Forces de l’ordre s’étaient alors dépêchées sur place et y ont interpellé l’individu lundi dernier vers la fin de l’après-midi. Durant son audition, le concerné a avoué avoir arnaqué ces deux entreprises de  bâtiment.
 Franck Roland

Fil infos

  • Ny Rado Rafalimanana - Le MAE se réserve le droit de porter plainte
  • Pédophilie - Un ex-membre du staff des Barea emprisonné !
  • Libération du député « Leva » - Des magistrats de Toliara au cœur d’une enquête
  • Corruption - Hausse des doléances contre les hauts fonctionnaires
  • Ny Rado Rafalimanana à Ambatondrazaka - La dernière filouterie
  • Ny Rado Rafalimanana - Pris en flagrant délit d'usurpation de titre
  • Rovan'Antananarivo - Réhabilitation assurée d'ici le 26 juin !
  • Député Razafindrazalia - Remise en liberté provisoire mais...
  • Décentralisation - Nomination de deux nouveaux gouverneurs
  • Escroquerie, faux et usage de faux, usurpation de fonction - Fleury Rakotomalala condamné à 5 ans de prison ferme et plus de 1,2 milliard de DI

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff