Publié dans Société

Drogue dure - Le revendeur placé sous mandat de dépôt

Publié le vendredi, 25 octobre 2019

Récemment, la brigade des stupéfiants de la Police a pris un revendeur d’héroïne dans ses filets à Anosy. Une récente information provenant de la Police a avancé que le concerné avait été placé sous mandat de dépôt, et ce,  avant son  jugement prévu le 25 novembre prochain. La source policière apporte également une précision sur la quantité réelle d’héroïne trouvée sur le concerné. En réalité, il a transporté en tout et pour tout 349 grammes et non 49g de cette drogue comme on l’a annoncé au début. Notons que la Police a monté un piège dans lequel le revendeur est tombé facilement à l’issue d’une fausse promesse de transaction avec lui.

 

Lors de l’enquête, le concerné a reconnu les faits. Il a affirmé chercher à revendre le gramme pour 120 000 ariary. Le trafic d’héroïne commence à gagner du terrain chez nous, notamment dans la Capitale. S’il se déroule le plus souvent dans certains clubs branchés ou autres boîtes de nuit de la ville, les revendeurs prennent de plus en plus le risque de trafiquer à tous les coins de rue actuellement. De nombreux jeunes du pays souffriraient maintenant d’une addiction à la drogue dure dont l’héroïne mais aussi de la cocaïne durant des soirées entre amis ou bien sûr dans ces boîtes sélect.

Franck R.

Fil infos

  • Ny Rado Rafalimanana - Le MAE se réserve le droit de porter plainte
  • Pédophilie - Un ex-membre du staff des Barea emprisonné !
  • Libération du député « Leva » - Des magistrats de Toliara au cœur d’une enquête
  • Corruption - Hausse des doléances contre les hauts fonctionnaires
  • Ny Rado Rafalimanana à Ambatondrazaka - La dernière filouterie
  • Ny Rado Rafalimanana - Pris en flagrant délit d'usurpation de titre
  • Rovan'Antananarivo - Réhabilitation assurée d'ici le 26 juin !
  • Député Razafindrazalia - Remise en liberté provisoire mais...
  • Décentralisation - Nomination de deux nouveaux gouverneurs
  • Escroquerie, faux et usage de faux, usurpation de fonction - Fleury Rakotomalala condamné à 5 ans de prison ferme et plus de 1,2 milliard de DI

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff