Publié dans Société

Ampanihy Ouest - Révolte des habitants contre un évangéliste

Publié le lundi, 21 octobre 2019

Ces dernières heures, la ville d'Ampanihy Ouest est en éruption, laquelle prend l'allure d'une rébellion. Ses habitants se dressent contre un l'évangéliste d'une église locale à cause de ses agissements que les premiers jugent arbitraires sinon contraires à la coutume de la Région. D'après les plaignants, le pasteur en cause aurait introduit des mœurs contre-nature dans le cercle des fidèles. « Il a imposé des relations sexuelles sur des jeunes filles issues de mêmes familles », enrage un chef de famille.

 

Mais ce qui est inadmissible aux yeux des habitants ou autres fidèles de la Région, c'est le décès de certains d'entre eux. On en dénombre sept pour le moment, et la plupart de ces derniers étaient souffrants. Selon toujours un membre du « fokonolona », le pasteur les aurait tout simplement empêchés de se soigner à l'hôpital ou surtout se faire vacciner sous prétexte que seule la prière peut résoudre les problèmes de santé.

En pleine manifestation hier, des personnes ont expliqué qu'une pétition des villageois en vue de chasser l'évangéliste, serait en cours. « Il vaut mieux qu'il s'en aille ! », lance un manifestant, très remonté contre l'homme d'église. De leur côté, d'autres fidèles de ce dernier protestent vigoureusement contre ce qu'ils considèrent comme une diffamation pure et simple. Ces croyants favorables à la cause de l'évangéliste démentent ainsi la campagne de dénigrement diffusée sur Facebook par les détracteurs du concerné. De fait, ils s'adressent au pouvoir en place afin qu'il se penche sur ce problème.

Franck R.

Fil infos

  • Cavale rocambolesque - Raoul Rabekoto Arizaka en fuite à l'étranger
  • Développement à grande vitesse - La mentalité encore à la traîne !
  • HVM - De mauvais élèves donneurs de leçons
  • Restitution des îles éparses - La position de Madagascar reste inchangée
  • Montée des eaux de la Sisaony - Avis de menace de danger dans la plaine de Tana
  • Président Andry Rajoelina dans le Sud - Aides d'urgence et solutions durables contre le Kere
  • Ny Rado Rafalimanana - Les bluffs grossiers de l' « ambassadeur »
  • Reboisement - Christian Ntsay et son équipe s’y mettent !
  • Ludovic Adrien Raveloson - Le député déchu toujours en cavale
  • Haute Cour de Justice - Les premières mises en accusation attendues au mois de mai

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff