Publié dans Société

Arnaque et usurpation de titres - Un faux pilote de la compagnie « Fly Emirates » interpellé

Publié le mardi, 08 octobre 2019

Les limiers de la Brigade criminelle dont la BC1 et la BC5 ont réalisé une grosse prise en matière d’arnaque en tout genre. Le 4 octobre dernier, ils ont interpellé à Ambondrona un présumé escroc qui prétend être pilote de ligne au sein de la compagnie « Fly Emirates ». Au moment de son interpellation, il avait encore un pistolet « Airsoft », deux uniformes de pilote ainsi qu’un gyrophare qu’il a utilisé pour ses déplacements dans la Capitale et afin d’arnaquer les gens. Tous ces objets devaient constituer  les preuves matérielles des méfaits du suspect. Notons qu’il aurait commencé à arnaquer depuis 2010. Sept ans plus tard, il a fait l’objet d’un avis de recherche. Ce qui lui a valu une première arrestation à Toamasina, toujours pour escroquerie. Mais il a récidivé et a été donc arrêté récemment. Lors d’une perquisition à son domicile, il s’avérait que l’homme a été en possession de plusieurs faux documents administratifs dont certains portent les noms de hautes personnalités du pays. Evidemment, il utilise ces différentes pièces pour ses différentes opérations d’arnaque.  Parmi ces dossiers trouvés, des fausses cartes de visite attestant son soi-disant qualité de pilote de ligne chez « Fly Emirates ». De par sa fonction supposée, il affirme avoir la possibilité de recruter des jeunes et de les embaucher ensuite comme stewards et hôtesses de l’air. 

Mais ce n’est pas tout. Il se qualifie d’importateur de voitures à prix modiques venant de Dubaï (Emirats arabes unis). D’après la Police, plusieurs personnes s’étaient déjà fait avoir. Pire encore, il aurait déjà pu accéder dans les palais gouvernementaux grâce à l’utilisation de ces noms de personnalités. Des représentants du pouvoir en place auraient également mordu à l’hameçon. Il leur a parlé de ses projets de société pour les tromper. Enfin, toutes les catégories de personnes ont été arnaquées grâce à sa faculté de persuasion, sans parler de son « look » avec sa tenue et les faux papiers qu’il présente à ses interlocuteurs. Lors de son audition par la Police, le suspect aurait avoué avoir étudié le phénomène supranormal dit « attirance magique ». L’objectif, selon le concerné, c’est d’attirer littéralement les gens vers lui et de les convaincre. De nombreux ouvrages se rapportant sur ces phénomènes supranormaux mais aussi d’autres, ont été trouvés chez lui. En sus de tout cela, la Police y découvre des amulettes ou autres gris-gris.
F. R.

Fil infos

  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90
  • Rétrocession des îles Eparses aux Malagasy - Que l'Union africaine et la SADC se manifestent
  • Gouvernement vs députés - Des sujets brûlants sur la table
  • Education nationale - Des parents roulent pour un arrêt total des cours
  • Malhonnêteté avérée - Un perdant aux dernières présidentielles trainé en Justice
  • Rivo Rakotovao et consorts - A bout de souffle

Editorial

  • Pire récession
    Tous les observateurs et analystes, économistes notamment, se rejoignent à un constat selon lequel le monde se dirige inexorablement vers la pire récession économique qu’il n’a jamais vu ni connu du moins ces cent dernières années. En 1929, une terrible crise assénait … mortellement la toute puissante économie américaine. Wall Street, le centre névralgique de la finance mondiale flanchait. Ce fut la panique générale au pays de l’Oncle Sam. Les ondes de choc atteignirent l’Occident. En 2008, une grave crise financière frappa  les grandes places financières de l’Europe auxquelles les ondes « telluriques » touchèrent l’outre-Atlantique.  

A bout portant

AutoDiff