Publié dans Société

Anosipatrana - Mort suspecte d’un employé de MBS

Publié le lundi, 23 septembre 2019

Situation déplorable dans un foyer du quartier d’Anosipatrana. Le corps sans vie de Herizo Rajaonarivony, de son vivant cadreur au sein de la chaîne de télévision privée MBS, était retrouvé dans son propre domicile à Anosipatrana, hier matin. Selon un constat sur place, le corps est pendu dans des circonstances non élucidées. Le mystère reste entier qu’on n’hésite pas à parler aussi d’une mort suspecte. C’est ce qu’a d’ailleurs confirmé le Commissariat du 4ème Arrondissement dont ses éléments ont fait la constatation sur place à côté de leurs collègues de la Brigade criminelle, précisément la BC1 et du médecin légiste. « Nous ne pouvons prononcer davantage sur la situation, l’équipe sur place étant encore en plein travail », confie une source auprès de la Brigade criminelle.

 

Herizo vivait seul et ses proches n’étaient pas au courant de cette triste nouvelle qu’une fois à l’HJRA où le corps a été transporté. Les amis de la victime se sont dit choqués et ont largement commenté de cette mort suspecte d’un des leurs sur Facebook. Personne n’est en mesure d’affirmer la cause du décès de Herizo Rajaonarivony : suicide ou meurtre.

Cette triste affaire n’est pas sans rappeler le triste cas d’une jeune mère de famille de 29 ans, employée de banque de son vivant à Andraisoro. Le 23 septembre 2018, son corps avait été également retrouvé pendu sur les garde-fous d’un pont de ce quartier, donnant ainsi, du moins à première vue, l’hypothèse d’un suicide. Or, lorsque la Police a poussé un peu plus ses investigations, on a finalement appris qu’il s’agissait d’un meurtre maquillé d’un semblant de pendaison…

Franck R.

Fil infos

  • Ny Rado Rafalimanana - Le MAE se réserve le droit de porter plainte
  • Pédophilie - Un ex-membre du staff des Barea emprisonné !
  • Libération du député « Leva » - Des magistrats de Toliara au cœur d’une enquête
  • Corruption - Hausse des doléances contre les hauts fonctionnaires
  • Ny Rado Rafalimanana à Ambatondrazaka - La dernière filouterie
  • Ny Rado Rafalimanana - Pris en flagrant délit d'usurpation de titre
  • Rovan'Antananarivo - Réhabilitation assurée d'ici le 26 juin !
  • Député Razafindrazalia - Remise en liberté provisoire mais...
  • Décentralisation - Nomination de deux nouveaux gouverneurs
  • Escroquerie, faux et usage de faux, usurpation de fonction - Fleury Rakotomalala condamné à 5 ans de prison ferme et plus de 1,2 milliard de DI

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff