Publié dans Société

« SERA’B NY ASA » - Environ 500 jeunes recrutés

Publié le dimanche, 15 septembre 2019

Quatre millions de chômeurs recensés à Madagascar, dont 70% constitués de jeunes. Pourtant, 500 000 jeunes par an intègrent le monde professionnel. Plus de 83% d’entre eux effectuent un travail précaire et 70% s’exercent dans le secteur informel. De plus, 75% de la main-d’œuvre jeune sont sous-utilisés. Ces statistiques émanant de l’Office national de l’Emploi et de la Formation (ONEF) en disent long sur la situation actuelle. Pour y remédier, le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Fonction publique et des Lois sociales (MTEFPLS) et ses partenaires visent à promouvoir un cadre de rencontre des différents acteurs de l’emploi, à travers le « SERA’B NY ASA ».

Durant la première édition de ce salon de l’emploi, au mois de juin dernier au Palais des Sports de Mahamasina, environ 500 jeunes ont pu être embauchés durant les recrutements directs, selon les informations recueillies. Ils œuvrent actuellement dans divers domaines et secteurs, selon leurs diplômes, spécialités ou encore en tenant compte des besoins des entreprises recruteurs.

Formation des jeunes chômeurs

Les 20 000 visiteurs de la première édition de ce salon, avec une centaine de participants, ont été constitués majoritairement de jeunes. Puisque seule une minorité d’entre eux ont pu être recrutés, à partir de divers critères, le reste bénéficiera d’une formation dispensée par le MTEFPLS et ses partenaires. La Direction générale en charge des Projets présidentiels auprès de la Présidence de la République ainsi que le Bureau international du travail (BIT) en font partie. L’objectif étant de leur faire assimiler les diverses techniques, entre autres la recherche et la création d’emplois ou encore le montage de projets. « Malgré leur initiative de créer des emplois, bon nombre de jeunes n’ont pas les moyens de les concrétiser, d’où la nécessité de leur dispenser les diverses techniques. A cela s’ajoute le renforcement des capacités  des jeunes chômeurs pour

le recrutement massif », explique Eudoxie Rasoatsiangizina, Directeur général de la promotion de l’emploi auprès du ministère de tutelle. Pour information, l’organisation du « SERA’B NY ASA » et la formation des jeunes chômeurs entrent dans le cadre de la mise en œuvre du « Velirano n°6 », relatif à l’emploi décent pour tous, ainsi que de la Politique générale de l’Etat.

Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre
  • Projet Tanamasoandro - Des mercenaires sabotent

Editorial

  • Le crash !
    La compagnie nationale Air Mad doit trouver, présentement, 7 millions de dollars pour faire face à ses dépenses courantes. Un besoin immédiat sinon la compagnie s'acheminera vers la cession de paiement. La mauvaise nouvelle qui vient de tomber n'arrange pas du tout l'affaire en ce sens qu'elle (Air Mad) a perdu contre le litige avec Air France. En effet, le Tribunal de Commerce de Paris a tranché en faveur d'Air France. Air Mad doit payer 47 millions de dollars US de plus.  

A bout portant

AutoDiff