Publié dans Société

Accident de moto à Ivandry - Un jeune homme perd sa vie

Publié le mercredi, 11 septembre 2019

Les  horribles images d'un jeune homme gisant au sol, le casque encore vissé sur le crâne dans une traînée de sang, ont circulé sur facebook, dans le courant de l'après-midi, hier. Agé d'une vingtaine d'années, la victime n'a donc pas survécu au terrible choc qui l'a touché, essentiellement, au niveau du crâne. Ce drame s'est produit dans une rue séparant Ivandry et Analamahitsy. D'après une source d'information, le malheureux aurait subitement perdu le contrôle après qu'il a percuté accidentellement le trottoir. Déstabilisé par ce violent heurt, le jeune homme a alors perdu l'équilibre, la vitesse avec laquelle sa moto était lancée n'a pas arrangé non plus la situation.

 

Des témoins ont affirmé qu'il aurait déjà cessé de respirer sitôt après cette terrible chute, d'autres ont avancé qu'il n'a rendu l'âme que lorsqu'on l'a évacué d'urgence dans un hôpital. Dans un premier moment qui a accompagné le drame, personne n'était en mesure d'avancer quoi que ce soit à propos de la victime. Heureusement, elle avait sa carte d'identité sur elle, et cette pièce a permis de diffuser quelques renseignements à son sujet. Vers la fin de l'après-midi, le BMH a transporté son cadavre à la morgue. Entre-temps, sa famille a été avisée et elle s'est déjà rendue sur les lieux.  Les médecins légistes vont encore autopsier le corps. A la lumière de cet accident, le port de casque s'avère parfois inutile lorsque le choc est trop brutal. Et c'est ce qui était arrivé à ce jeune homme, hier.

Franck Roland

Fil infos

  • Reboisement - Christian Ntsay et son équipe s’y mettent !
  • Ludovic Adrien Raveloson - Le député déchu toujours en cavale
  • Haute Cour de Justice - Les premières mises en accusation attendues au mois de mai
  • Jean Yves Le Drian sur les îles éparses - Bientôt une seconde réunion de la commission mixte
  • Affaire « Tahisy » - La mère de la défunte de nouveau enquêtée
  • Lutte contre le Kere - L'Etat apporte des solutions
  • Velirano, un an après - Les projets présidentiels en marche
  • Emeutes à Ambilobe - Le meurtrier multirécidiviste à Tsiafahy
  • Kere dans l’Androy - Appels de détresse de la population
  • Stade « Barea » - Les nouvelles tribunes sur pied dans 5 mois

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff