Publié dans Société

Téléphonie mobile - Des consommateurs se plaignent

Publié le lundi, 26 août 2019

Colères, rages, incompréhensions. Tous les sentiments se démêlent concernant les services offerts par les opérateurs mobiles. Certains utilisateurs se plaignent aussi bien sur les réseaux sociaux que durant leurs conversations quotidiennes. Ils pointent du doigt les téléopérateurs mobiles de voleurs de crédit. « Mon crédit diminue sans raison alors que je n’ai pas souscrit un forfait. Le même cas se produit pour les forfaits Internet lorsque j’active mes données mobiles », explique une dame. 

 

Malgré la grognes des utilisateurs, le protecteur des droits de consommateurs n’a pas encore reçu de plaintes massives jusqu’à ce jour. « Nous avons déjà entendu ce problème mais pour le moment, nous n’avons pas reçu de plainte de la part des consommateurs. Ces derniers grognent de leur côté alors que nous sommes à leur entière disposition pour les écouter et mener une action concrète. En effet, notre groupement a besoin de rassembler le maximum de signatures afin de justifier la cause devant les autorités compétentes comme les tribunaux », explique Rabarison Lantosoa, membre d’association œuvrant dans la protection des droits des consommateurs.

Responsabilité de chacun

Toutefois, il y a quand même une part de responsabilité de chacun dans l’histoire. Les opérateurs mobiles détaillent déjà leur offre ainsi que les procédures à suivre pour chaque forfait. « Normalement, les clients gardent leur crédit dans leur compte tant qu’ils ne souscrivent pas un forfait. Pour le cas de notre opérateur, on envoie déjà un message avec le code y afférent pour désactiver les renouvellements. Il faut procéder à cette démarche que ce soit en forfait appel ou Internet. Il faut quand même vérifier ses manipulations et suivre les démarches pour toutes les opérations », explique un responsable auprès d’un opérateur mobile. En somme, il faut juste savoir bien maîtriser son compte. « Personnellement, je n’ai pas encore été victime de vol. Je garde le même montant dans mon compte que ce soit le crédit ou la banque mobile car je suis toutes les instructions », explique un autre consommateur.

Recueillis par Solange Heriniaina

Fil infos

  • Cavale rocambolesque - Raoul Rabekoto Arizaka en fuite à l'étranger
  • Développement à grande vitesse - La mentalité encore à la traîne !
  • HVM - De mauvais élèves donneurs de leçons
  • Restitution des îles éparses - La position de Madagascar reste inchangée
  • Montée des eaux de la Sisaony - Avis de menace de danger dans la plaine de Tana
  • Président Andry Rajoelina dans le Sud - Aides d'urgence et solutions durables contre le Kere
  • Ny Rado Rafalimanana - Les bluffs grossiers de l' « ambassadeur »
  • Reboisement - Christian Ntsay et son équipe s’y mettent !
  • Ludovic Adrien Raveloson - Le député déchu toujours en cavale
  • Haute Cour de Justice - Les premières mises en accusation attendues au mois de mai

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff