Publié dans Société

RN34 - Embardée d’un camion surchargé, 8 morts et 3 blessés

Publié le lundi, 19 août 2019

Décidément, l’on est tenté de croire que samedi dernier était une journée noire à cause du cortège d’accidents parfois meurtriers survenus sur les routes nationales du pays. L’un de ces accidents, survenu au PK 161 de la RN34, dans une localité située dans la Commune rurale de Dabolava, dans le  district de Miandrivazo, a été particulièrement spectaculaire. Effectivement, samedi dernier vers 20h, 8 personnes ont trouvé la mort et 3 autres grièvement blessées dans des circonstances effroyables car elles se faisaient écraser ou comprimer par le poids de la marchandise lors d’une embardée du camion  qui les a transportées. Le chauffeur figure dans la liste des victimes tuées dans ce drame.  Pour l’heure, l’origine de cet accident n’a pas été encore élucidée. Le seul renseignement qui a filtré, c’est que le mastodonte serait avant tout surchargé.

Outre les victimes qui seraient des commerçants, il a également transporté toute sorte de produits de première nécessité dont la charge totale équivaut à quelques tonnes. L’on soupçonne donc que le drame aurait été provoqué,  soit par une perte de contrôle chez le conducteur, soit encore par un quelconque  problème technique survenu subitement au moment où le poids-lourd allait entamer sa descente sur une voie à forte pente. D’autant plus que l’accident s’est produit à une soixantaine de mètres seulement à l’entrée d’un pont de cette localité.  Puisque le drame a coïncidé avec le passage d’un député de la Région, ce dernier venant de participer à la récente session parlementaire dans la Capitale, il a alors organisé les secours. Des représentants de l’autorité civile et militaire dont l’OMC local, se sont mobilisés. Notons qu’un autre accident ayant impliqué deux poids-lourds, a fait une victime, en la personne du conducteur de l’un des mastodontes, qui étaient entrés en collision à Ranomafana, sur la RN2, toujours samedi dernier.
F.R.

Fil infos

  • Ny Rado Rafalimanana - Le MAE se réserve le droit de porter plainte
  • Pédophilie - Un ex-membre du staff des Barea emprisonné !
  • Libération du député « Leva » - Des magistrats de Toliara au cœur d’une enquête
  • Corruption - Hausse des doléances contre les hauts fonctionnaires
  • Ny Rado Rafalimanana à Ambatondrazaka - La dernière filouterie
  • Ny Rado Rafalimanana - Pris en flagrant délit d'usurpation de titre
  • Rovan'Antananarivo - Réhabilitation assurée d'ici le 26 juin !
  • Député Razafindrazalia - Remise en liberté provisoire mais...
  • Décentralisation - Nomination de deux nouveaux gouverneurs
  • Escroquerie, faux et usage de faux, usurpation de fonction - Fleury Rakotomalala condamné à 5 ans de prison ferme et plus de 1,2 milliard de DI

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff