Publié dans Société

Attaque à Behoririka - La Police à la recherche de la… victime

Publié le mardi, 13 août 2019

Lundi dernier vers midi, un riche chinois et son accompagnatrice malagasy furent attaqués par des bandits au moment où tous les deux allaient remettre une importante somme dans une banque située à Behoririka. Des coups de feu ont éclaté. Le Chinois a reçu une balle au niveau de sa jambe, tandis que les assaillants ont pu s’enfuir avec l’argent qui se trouvait dans un carton qu’avait transporté son employée.

 

Bien que les victimes n’aient pas porté plainte, la Police a ouvert une enquête. Mais c’est là où le bât blesse car, ni le Chinois, ni la Malagasy n’a laissé aucune trace, selon une source policière. « Justement, nous n’en sommes pas au bout de notre surprise. Nous avons beau cherché toute la soirée du lundi jusqu’à aujourd’hui partout dans les centres hospitaliers de la ville, mais en vain ! Aucun Chinois blessé à la suite de ces tirs supposés de bandits, lundi dernier, ne se trouve nulle part ! » déclare une information de la Brigade criminelle.

Un bref rappel des faits s’impose. Le Chinois allait placer ce fonds dans une banque qui se trouve à Behoririka. Il était venu en voiture avec son employée. A ce moment-là, deux assaillants équipés de revolver, les ont soudainement encerclés. D’un geste violent, un agresseur a jeté la femme à terre. Puis, ils s’étaient emparés du carton avant de s’enfuir à bord de leur moto.

En voyant cette scène, le Chinois a tenté de pourchasser les malfaiteurs. C’était dans ces circonstances que les agresseurs ont ouvert le feu dans sa direction, le touchant à une jambe.

Franck Roland

Fil infos

  • Commune urbaine d’Antananarivo - 23 directeurs pour réaliser le veliranon’Iarivo
  • Banque européenne d'investissement - 173 millions d'euros investis dans le réseau routier malagasy
  • « Tana Water III » - Trois nouvelles stations de forage et de traitement d'eau en construction
  • Détournement de deniers publics - L’ex-ministre Maharante de nouveau éclaboussé 
  • Saisine de la HCC par le Sénat - Honoré Rakotomanana attaque Rivo Rakotovao
  • Kraomita malagasy - 505 milliards détournés par les anciens dirigeants
  • Stade de Mahamasina - Démolition des deux tribunes latérales hier
  • Culture à grande échelle dans le Bas-Mangoky - Ni vente ni location de terrains aux Arabes
  • Dirigeants de Communes - Le mari et l’épouse, élus maires !
  • Elections communales et municipales - 32 Communes à réorganiser

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff