Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Tentative de braquage d’un fourgon de Brinks - 2 assaillants éliminés, trois en cavale

Publié le dimanche, 14 avril 2019

La tentative de cinq assaillants pour braquer un fourgon blindé de la société Brinks, a échoué pour se terminer finalement dans un bain de sang. Deux des braqueurs ont été éliminés par les membres de l’unité EP3-FIGN en patrouille dans le secteur, tandis que les trois autres ont pu s’enfuir.Cela est survenu samedi dernier, vers 13h30, près de la station Jovenna d’Ambohimanambola, sur la route du By-Pass. L’attaque s’est produite juste au moment où les agents de Brinks allaient faire l’appoint du distributeur automatique (DAB) de la banque BNI, située non loin de la station-service. Alertés par un agent de sécurité de la Jovenna, les gendarmes qui ont d’ailleurs vu la scène, étaient rapidement intervenus au secours des convoyeurs de Brinks.

Les éléments de la gendarmerie ont ouvert le feu sur le camion dans l’espoir de l’immobiliser car les 5 assaillants ont fait le forcing pour s’engouffrer tous dans le fourgon. Leurs tirs ont abouti à l’élimination des deux bandits. Une moto ainsi qu’un pistolet automatique en usage au sein des Forces de l’ordre malagasy, sans parler d’une grande quantité de munitions qu’ils ont utilisées, étaient saisis sur-le-champ. Un temps annoncé disparu et recherché par les éléments de la brigade d’Ambohimangakely, le fourgon blindé de Brinks se trouvait pourtant quelques minutes après l’attaque au siège de la société  à Ankorondrano.

« Des dirigeants de Brinks ont appelé la Gendarmerie pour l’informer que le fourgon a pu rentrer sans encombre au siège de la société. Mieux, les fonds qu’il a transportés sont intacts tandis que son équipage est sain et sauf », selon une source auprès de la Gendarmerie. Cette dernière s’est félicité à la fois de l’échec de la tentative de ces bandits pour braquer le véhicule blindé de Brinks, et surtout de l’efficacité des éléments, pourtant des stagiaires, qu’elle a dépêchés sur place pour s’affronter aux malfrats. En voulant attaquer un fourgon blindé, les assaillants se sont trompés d’adversaires étant donné que cette forteresse mobile est très sécurisée et dotée de nouvelles technologies.

Franck Roland

Fil infos

  • Emergence de Madagascar - Une majorité présidentielle s'avère indispensable à l'Assemblée nationale
  • Acquisition illicite de terrains - Un vice-président du Sénat soupçonné de détournement de biens publics
  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes

La Une

Editorial

  • Par amour !
    « Et l'amour en est le plus grand ! » Tel est le thème-phare cher au TGV/MAPAR. Une « profession de foi » que Rajoelina Andry Nirina porte en lui dans la profondeur de son cœur et de son âme, et cela, depuis sa tendre enfance et qu'il aime témoigner à tout vent, n'importe où et n'importe quand. A Ambilobe ou à Amboasary Atsimo ou à Toamasina ou à Antsiranana ou même à … Paris, Zandry Kely ne cesse de partager à quiconque qui veut l'entendre son amour pour sa patrie, pour ses compatriotes surtout ceux dans la tourmente. Une conviction voire un credo que le leader de la Révolution Orange, Rajoelina Andry, devenu Président de la République de Madagascar entend « prêcher » haut et fort. Le livre « Par Amour de la Patrie », à l'allure d'une autobiographie, qu'il publiait chez « Les guetteurs du Vent » à…

A bout portant

AutoDiff