Publié dans Société

Tentative de braquage d’un fourgon de Brinks - 2 assaillants éliminés, trois en cavale

Publié le dimanche, 14 avril 2019

La tentative de cinq assaillants pour braquer un fourgon blindé de la société Brinks, a échoué pour se terminer finalement dans un bain de sang. Deux des braqueurs ont été éliminés par les membres de l’unité EP3-FIGN en patrouille dans le secteur, tandis que les trois autres ont pu s’enfuir.Cela est survenu samedi dernier, vers 13h30, près de la station Jovenna d’Ambohimanambola, sur la route du By-Pass. L’attaque s’est produite juste au moment où les agents de Brinks allaient faire l’appoint du distributeur automatique (DAB) de la banque BNI, située non loin de la station-service. Alertés par un agent de sécurité de la Jovenna, les gendarmes qui ont d’ailleurs vu la scène, étaient rapidement intervenus au secours des convoyeurs de Brinks.

Les éléments de la gendarmerie ont ouvert le feu sur le camion dans l’espoir de l’immobiliser car les 5 assaillants ont fait le forcing pour s’engouffrer tous dans le fourgon. Leurs tirs ont abouti à l’élimination des deux bandits. Une moto ainsi qu’un pistolet automatique en usage au sein des Forces de l’ordre malagasy, sans parler d’une grande quantité de munitions qu’ils ont utilisées, étaient saisis sur-le-champ. Un temps annoncé disparu et recherché par les éléments de la brigade d’Ambohimangakely, le fourgon blindé de Brinks se trouvait pourtant quelques minutes après l’attaque au siège de la société  à Ankorondrano.

« Des dirigeants de Brinks ont appelé la Gendarmerie pour l’informer que le fourgon a pu rentrer sans encombre au siège de la société. Mieux, les fonds qu’il a transportés sont intacts tandis que son équipage est sain et sauf », selon une source auprès de la Gendarmerie. Cette dernière s’est félicité à la fois de l’échec de la tentative de ces bandits pour braquer le véhicule blindé de Brinks, et surtout de l’efficacité des éléments, pourtant des stagiaires, qu’elle a dépêchés sur place pour s’affronter aux malfrats. En voulant attaquer un fourgon blindé, les assaillants se sont trompés d’adversaires étant donné que cette forteresse mobile est très sécurisée et dotée de nouvelles technologies.

Franck Roland

Fil infos

  • Canal des Pangalanes et Route nationale 5 - Andry Rajoelina supervise le début des grands travaux
  • Représentants de Madagascar à l'extérieur - Les Enarques d'Androhibe priorisés
  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo
  • Mise en œuvre de l’éducation physique de qualité - L’Afrique honore le Président Rajoelina
  • Candidature de Naina Andriantsitohaina - Un écho favorable de tous bords
  • Transport illégal de ressources minières - Un kilo d’or et 255 g de saphir saisis à Ivato
  • Non candidature à la mairie de Tana - Marc Ravalomanana trahit ses partisans
  • Candidat à l’élection municipale - Naina Andriantsitohaina, le sauveur d’Antananarivo !
  • Élection municipale - Le TIM humilié à Tana

La Une

Editorial

  • Fin de carrière !
    Terminus, tout le monde descend. Du moins pour quelqu’un d’âge avancé dont le « périple » (électoral) doit s’arrêter là. Pour de bon, le vieux renonce, bien malgré lui, à continuer le voyage. Le périple prend fin. En dépit du chant de la sirène, Marc Ravalomanana se rend à l’évidence que désormais il va falloir qu’il rejoigne le rang des « has been ». Son époque est révolue. Eh oui, Ramose pour les habitués ou pour les victimes, c’est selon, prend sa retraite. Il a dû décliner l’offre pour être « candidat unique » proposée par les camarades du RMDM ou les appels pour porter l’étendard du parti par les inconditionnels de Bel-Air.  

A bout portant

AutoDiff