Publié dans Société

Détournement de deniers publics - Le directeur de cabinet de Lalao Ravalomamana sous MD

Publié le vendredi, 08 février 2019

Coup dur pour la Mairie de la Commune urbaine d’Antananarivo et la mairesse en particulier. En effet, son directeur de cabinet vient d’être placé en détention préventive à la prison d’Antanimora. Présentée devant le Pôle anti-corruption (PAC) mercredi, la femme de confiance de Lalao Ravalomanana est accusée d’abus de fonction et de détournement de deniers publics et complicité.

L’affaire remonte en octobre 2016, à l’époque où ce directeur de cabinet de la Mairie occupait encore le poste de chef de la Circonscription scolaire (CISCO) d’Antananarivo ville. Elle aurait commis des infractions qui ont engendré un préjudice de 74 691 100 ariary à l’Etat. Le Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO) qui a diligenté l’enquête ayant abouti au placement en détention préventive de cette dame, s’est basé sur une doléance anonyme dénonçant les actes. D’après les informations, la manœuvre frauduleuse a entraîné d’important préjudice à la CISCO de Tanà-ville.

Limogée de son poste par le ministre de l’Education nationale, Horace Gatien, au mois de mai de l’année dernière, l’ex-chef CISCO de Tanà-ville a rejoint l’équipe de Lalao Ravalomanana dans le courant du mois de novembre. Elle n’est pas l’unique transfuge du Département de l’éducation nationale vers la Mairie d’Antananarivo. Un directeur général du ministère de l’Education nationale est lui aussi devenu l’un des bras droits de la première magistrate de la ville, en tant qu’adjoint.

La Rédaction

Fil infos

  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90
  • Rétrocession des îles Eparses aux Malagasy - Que l'Union africaine et la SADC se manifestent
  • Gouvernement vs députés - Des sujets brûlants sur la table
  • Education nationale - Des parents roulent pour un arrêt total des cours
  • Malhonnêteté avérée - Un perdant aux dernières présidentielles trainé en Justice
  • Rivo Rakotovao et consorts - A bout de souffle

Editorial

  • Pire récession
    Tous les observateurs et analystes, économistes notamment, se rejoignent à un constat selon lequel le monde se dirige inexorablement vers la pire récession économique qu’il n’a jamais vu ni connu du moins ces cent dernières années. En 1929, une terrible crise assénait … mortellement la toute puissante économie américaine. Wall Street, le centre névralgique de la finance mondiale flanchait. Ce fut la panique générale au pays de l’Oncle Sam. Les ondes de choc atteignirent l’Occident. En 2008, une grave crise financière frappa  les grandes places financières de l’Europe auxquelles les ondes « telluriques » touchèrent l’outre-Atlantique.  

A bout portant

AutoDiff