Publié dans Société

Eglise protestante malgache en France - Le Révérend Dr. Seth Rasolondraibe élu président

Publié le mercredi, 06 février 2019

A l’issu du grand Synode du FPMA (Fiangonana protestanta malagasy aty andafy) à Bordeaux au mois de novembre dernier, le Révérend Dr. Seth Rasolondraibe est élu président de cette église. Il succède ainsi au Révérend Dr Jean Ravalitera, parti à la retraite. Le nouveau président du FPMA a fait la maîtrise en Théologie à la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine, et le doctorat à l’Ecole pratique des hautes études (EPHE), section des Sciences réligieuses à Paris, France. Le Révérend Dr Seth Rasolondraibe est pasteur de l’Eglise protestante malgache en France (FPMA) à Paris, depuis maintenant 30 ans et formateur dans le cadre du mouvement de réveil. 

L’Eglise unifiant les chrétiens malgaches résidant à l'étranger ou FPMA (Fiangonana protestanta  malagasy aty an-dafy) est issue des deux églises malgaches, FJKM et FLM. Les Pasteurs P. Rasolondraibe et A. Rabenoro sont les présidents d’honneur. Elle est devenue membre de la FFPM (Fiombonan’ny Fiangonana Protestanta Malagasy) en 1963. La FPMA a pour objet d’assurer l’exercice public de culte, d’enseigner le message et la pratique de l’évangile de Jésus christ, et de pourvoir aux frais et besoins de culte. 

 

 A l’initiative du Pasteur Daniel Ralibera, la réunion du premier Synode de l'Eglise Protestante en France devenue FPMA a eu lieu en 1959 à Villemétrie, et à l’issue de laquelle Michelson Ramanankasina fut élu 1er président. Cette église a célébré son 30e anniversaire à Orléans, en 1989. Une commémoration qui a été marquée d’une pierre blanche par l’instauration du nouveau logo FPMA. Suite à la décision du Comité Protestant à Antsirabe, le FPMA est devenue indépendante. Ce fut que la nouvelle constitution a été élaborée, durant le 26e synode à Rocheton. 

Actuellement, la FPMA fait partie du Conseil Oeucuménique des Eglises. L’an 2000 a été marqué par la 1ère consécration des 13 pasteurs au sein de la FPMA. Cette année, elle celèbre ses 60 ans d’existence.

Recueillis par Anatra R.

Fil infos

  • Vote historique - Tana élit un maire pro-régime pour la première fois !
  • Restitution des îles malagasy l'océan Indien - L'Etat lance la mobilisation nationale
  • Confrontation de listes électorales - Le TIM se trompe de porte
  • Ambovombe Androy - Un candidat attaque la CENI
  • Haute Cour de Justice - Dix dossiers transmis à l’Assemblée nationale
  • Assainissement de la liste électorale - Une affaire de tout un chacun
  • Tension politique et santé publique - Mialy Rajoelina apporte fraîcheur et assurance
  • Parti HVM - Plus de raison d'être
  • Naina Andriantsitohaina - Acta non verba
  • Nantenaina Rakotonirina - Un maire rassembleur

La Une

Editorial

  • A double tranchants !
    Fin de la détention préventive systématique ! L’époque des « mandats de dépôt » systématiques fera partie de l’histoire ancienne ! Des peines alternatives telles que les contrôles judiciaires et la mise en liberté provisoire prendront le relai. Tel est l’essentiel de la déclaration de la procureure de la République Mme Balisama Odette Razafimelisoa devant la presse ce vendredi dernier. A la suite de la « descente » inopinée du Chef de l’Etat Rajoelina Andry Nirina à la Maison centrale d’Antanimora au cours  de laquelle il a constaté de visu, entre autres, le surpeuplement carcéral du lieu. Il déplorait aussi bien des conditions carcérales et de l’état de délabrement « trop » avancé d’Antanimora.   Une autre réalité tout aussi accablante interpellait également le Chef de l’Etat à l’intérieur de cette « Maison » de correction, à savoir, le nombre effarant des détenus non jugés. Ils attendent désespérément leur jugement et croupissent là-bas des mois même des années. En prise de la…

A bout portant

AutoDiff