Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Energie solaire photovoltaïque - Le premier système d’autoconsommation à Andraharo

Publié le mercredi, 05 décembre 2018

Une solution face aux problèmes d’approvisionnement en électricité dans le pays. L’énergie photovoltaïque, tirée de l’exploitation de l’effet photoélectrique pour produire du courant continu par absorption du rayonnement solaire, est désormais opérationnelle à Antananarivo. Le projet  « Kube », premier système d’autoconsommation photovoltaïque dans le pays, en est la preuve. L’installation y afférente se situe à l’intérieur de la zone Galaxy Andraharo et alimente en énergie photovoltaïque les 4 bâtiments « Kube ». Ces derniers hébergent les bureaux de plusieurs sociétés, notamment les différentes filiales du groupe Axian. « Il s’agit d’une énergie beaucoup moins coûteuse, propre et plus responsable. Outre la préservation de la planète, l’énergie photovoltaïque favorise la création d’emplois et d’industries », avance Stéphane Gilli, président fondateur de Cap Sud Madagascar, l’entreprise pionnière de ce type d’énergie renouvelable dans la Grande île. Ce responsable d’expliquer que pour le projet « Kube » dont l’investissement s’élève à 650 000 euros, les panneaux solaires mis en place pour produire de l’énergie photovoltaïque peuvent à la fois fournir de l’électricité dans la journée, recharger des batteries pour ensuite les utiliser durant les heures de pointe, entre 18 et 22h, afin de pouvoir couvrir la totalité des consommation des 4 bâtiments « Kube ».

 

Les professionnels  privilégiés

Avec une quantité minimale de 30 KWh de panneaux solaires, les professionnels constituent les premières cibles de l’énergie photovoltaïque fournie par Cap Sud Madagascar. Cette entreprise, présente dans divers autres pays, veut consolider ses équipements et réseaux, d’où ce privilège aux professionnels. Pour les particuliers, des offres sont en cours d’études et ce malgré les contraintes. Outre le groupe Axian, d’autres professionnels ont déjà manifesté leur intérêt pour la mise en œuvre du système d’autoconsommation auprès de leurs locaux. La ferme solaire d’Ilakaka fait par ailleurs partie des grands projets de Cap Sud Madagascar en termes d’énergie photovoltaïque. Avec un investissement à hauteur de 1,2 million d’euros, les panneaux solaires à installer dans cette localité produiront jusqu’à 1 mégawatt, outre les 2 mégawatt de batteries. Ce grand projet diminuera le fonctionnement du fuel, avec un taux de 5 % à garder pour la sécurité.  Dans tous les cas, la consommation énergétique dans son ensemble est actuellement très faible à Madagascar. Pourtant, la Grande île se démarque des autres pays par sa forte exposition solaire. « L’énergie que Madagascar n’a pas au sol se trouve au-dessus de votre tête. On n’a pas besoin de faire des trous, nous avons toute l’énergie nécessaire. Les projets d’autoconsommation  photovoltaïque sont faciles à réaliser avec les panneaux solaires. L’atout de l’énergie solaire photovoltaïque réside dans le fait de pouvoir produire de l’énergie dans un endroit et de la consommer dans un autre lieu, sans perte d’énergie en cours de route. Je pense même que le fuel devrait devenir marginal puisqu’en dehors de sa faible production, il est plus coûteux d’une part et pollue de  l’autre », conclut Stéphane Gilli.

Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Emergence de Madagascar - Une majorité présidentielle s'avère indispensable à l'Assemblée nationale
  • Acquisition illicite de terrains - Un vice-président du Sénat soupçonné de détournement de biens publics
  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes

La Une

Editorial

  • Par amour !
    « Et l'amour en est le plus grand ! » Tel est le thème-phare cher au TGV/MAPAR. Une « profession de foi » que Rajoelina Andry Nirina porte en lui dans la profondeur de son cœur et de son âme, et cela, depuis sa tendre enfance et qu'il aime témoigner à tout vent, n'importe où et n'importe quand. A Ambilobe ou à Amboasary Atsimo ou à Toamasina ou à Antsiranana ou même à … Paris, Zandry Kely ne cesse de partager à quiconque qui veut l'entendre son amour pour sa patrie, pour ses compatriotes surtout ceux dans la tourmente. Une conviction voire un credo que le leader de la Révolution Orange, Rajoelina Andry, devenu Président de la République de Madagascar entend « prêcher » haut et fort. Le livre « Par Amour de la Patrie », à l'allure d'une autobiographie, qu'il publiait chez « Les guetteurs du Vent » à…

A bout portant

AutoDiff