Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Partenariat Madagascar - Russie - Un nouveau souffle pour « Kraomita Malagasy »

Publié le mercredi, 05 décembre 2018

Un nouveau départ pour la société Kraomita malagasy. Immergée dans la crise depuis des années, cette figure emblématique des entreprises malagasy a cessé ses activités pendant un mois à cause d’un terrible problème financier.  Pourtant, un partenariat entre les investisseurs russes et l’entreprise KRAOMA a permis de sauver l’entreprise de ses difficultés. Une société malgacho-russe, née de la joint-venture entre Kraomita Malagasy (KRAOMA) et l’entreprise russe « Ferrum Mining », est venue à la rescousse. Dénommée « Kraoma Mining S.A »,  elle a entamé ses activités depuis le mois dernier.  Ce partenariat a donné un nouveau souffle pour Madagascar, en général, et la Région de Tsaratanàna, en particulier. Depuis la fin du mois d’octobre dernier, une nouvelle étape est ainsi franchie dans l’histoire de Brieville. Des spécialistes russes dans le domaine de l’extraction des mines y débarquaient, en emmenant dans leurs bagages des solutions concrètes et urgentes aux problèmes vécus par la société, entre autres le manque de carburant et d’énergie ainsi qu’un gap au niveau de la trésorerie.

Ainsi, les arriérés des salaires de 500 employés ont été payés et au fur et à mesure de la production et de la commercialisation des produits, les dettes de l’entreprise seront totalement remboursées. D’après le responsable au sein de « Kraoma Mining S.A », afin de pouvoir relancer les opérations dans les gisements, l’entreprise devra s’acquitter des dettes de la KRAOMA.  « Kraoma Mining S.A » reste la propriété de l’Etat malagasy. L’amélioration des conditions de vie des travailleurs, outre l’augmentation de la production, figurent parmi les priorités de cette nouvelle entreprise, sans parler de l’utilisation des équipements hyperperformants importés de Russie. « Les anciens employés de KRAOMA recevront des formations, puisqu’il n’y a pas question de licenciement. Le remue-ménage de ces derniers jours au sein de la société vient d’une communication défaillante entre les ouvriers et les dirigeants », ajoute ce responsable. La relance de cette exploitation à Brieville permet de garder pas moins de 500 emplois directs, et permet également à cette entreprise de contribuer au renflouement de la caisse de l’Etat, avec une production de 25 000 tonnes de chromite par mois. La société KRAOMA est connue dans l’extraction, le traitement et l’exportation de minerai de chrome dont le lieu de gisement est situé à Brieville.

Anatra R.

Fil infos

  • Emergence de Madagascar - Une majorité présidentielle s'avère indispensable à l'Assemblée nationale
  • Acquisition illicite de terrains - Un vice-président du Sénat soupçonné de détournement de biens publics
  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes

La Une

Editorial

  • Par amour !
    « Et l'amour en est le plus grand ! » Tel est le thème-phare cher au TGV/MAPAR. Une « profession de foi » que Rajoelina Andry Nirina porte en lui dans la profondeur de son cœur et de son âme, et cela, depuis sa tendre enfance et qu'il aime témoigner à tout vent, n'importe où et n'importe quand. A Ambilobe ou à Amboasary Atsimo ou à Toamasina ou à Antsiranana ou même à … Paris, Zandry Kely ne cesse de partager à quiconque qui veut l'entendre son amour pour sa patrie, pour ses compatriotes surtout ceux dans la tourmente. Une conviction voire un credo que le leader de la Révolution Orange, Rajoelina Andry, devenu Président de la République de Madagascar entend « prêcher » haut et fort. Le livre « Par Amour de la Patrie », à l'allure d'une autobiographie, qu'il publiait chez « Les guetteurs du Vent » à…

A bout portant

AutoDiff