Publié dans Société

Coopérative « Madaomby » - Création d'une plateforme pour les revendeurs

Publié le lundi, 18 juin 2018

Les Tananariviens consomment quotidiennement 300 à 400 têtes de zébu. Pourtant, l'approvisionnement ne cesse de diminuer, de même que la qualité des produits. Les éleveurs ne sont plus capables de combler le marché local à cause de l'insécurité qui règne dans le pays, ainsi que du manque de confiance entre les fournisseurs et les revendeurs. Pour tenter de résoudre ces problèmes, la coopérative « Madaomby » a organisé vendredi dernier une réunion avec les bouchers de la Capitale. L'amélioration des transactions, du prix et des méthodes de travail entre les fournisseurs et les revendeurs était au centre de la discussion. D'après le président de cette coopérative, les propriétaires des zébus sont confrontés à des problèmes de paiement. Ils sont souvent négligés par les revendeurs.

« Bon nombre de revendeurs ne sont pas ponctuels quant au paiement. Une situation qui engendre une énorme perte pour les éleveurs et les fournisseurs », avance-t-il.
La mise en place d'une plateforme pour les revendeurs est de rigueur, de même que pour les coopératives qui œuvrent dans ce domaine. Et ce, afin de mener à bien la gestion de la transaction, lutter contre les escroqueries et les intermédiaires qui sont les principales causes de la hausse du prix de la viande à Antananarivo.
La baisse du nombre de zébus est due à la propagation de l'insécurité dans le pays. Actuellement, les paysans n'osent plus garder les zébus après un à deux ans, si c'était de cinq à  six ans auparavant. Jusqu'à maintenant, l'augmentation du coût des carburants n'a pas encore d'impact sur le prix de la viande. La crise remontait au mois d'août jusqu'à décembre derniers. Durant cette période, les bœufs sont utilisés pour labourer les rizières.
Recueillis par Anatra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Ampefiloha Ampatsakana - Un carrefour infernal
  • Trafics douaniers - Mbola Rajaonah devant le Pôle anti-corruption la semaine prochaine
  • Présence confirmée de Mohamed Alabbar, le créateur de Dubaï-city
  • Investiture du Président Rajoelina - 6 Chefs d'Etat présents à Mahamasina
  • Impostures et mensonges de Ny Rado R. - Des victimes prêtes à la confrontation
  • Investiture du Président Andry Rajoelina - Des invités de marque attendus
  • PM d'Andry Rajoelina - Les députés d'accord sur un nom
  • Election de Andry Rajoelina - Des félicitations à l'allure de demande de pardon !
  • Futur Gouvernement - De nouvelles têtes en perspective !
  • Ny Rado Rafalimanana - Un vantard de première catégorie !

La Une

Editorial

  • Concept de l'alternance
    Larousse définit, entre autres, le mot « alternance » en ces termes : « succession de pouvoir, dans un cadre démocratique, de deux tendances politiques différentes ». Selon le calendrier établi, la passation de pouvoir entre le Président sortant Rajaonarimampianina Rakotoarimanana Hery Martial et le Président nouvellement élu Rajoelina Andry Nirina doit se passer ce jour du vendredi 18 janvier 2019. Moment de très grande importance dans la mesure où Madagascar réalise un pas géant voire historique vers l'assise de la démocratie. Une étape essentielle pour la consolidation des acquis, si minimes soient-ils, sur le principe de la succession au pouvoir par la voie des urnes.

A bout portant

AutoDiff