Publié dans Société

Ministère de la Population - Ne pas prendre en compte les couleurs politiques

Publié le mardi, 12 juin 2018

La passation de services entre la ministre sortante, Onitiana Realy et son successeur, Naharimamy Lucien Irmah, s’est tenue hier au siège du ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme à Ambohijatovo. D’après Onitiana Realy, la promotion de la vie des mères de famille demeure une priorité pour ce ministère. A travers le projet « Vatsin’Ankohonana », 320 000 personnes issues des deux Régions les plus vulnérables, à savoir Anosy et Androy, reçoivent mensuellement un transfert monétaire non conditionnel variant de 20 000 à  180 000 ariary par ménage, et cela durant 18 mois. Financé à hauteur de  35 millions de dollars par la Banque mondiale, ce projet n’est pas encore terminé.  Sans aucune hésitation, la nouvelle ministre, Naharimamy Lucien Irmah, a annoncé sa volonté de travailler avec toutes les entités et de respecter la continuité du pouvoir. « Au nom du développement de la Nation et de l’amélioration de la vie de la population, je sollicite le soutien de tout un chacun, ainsi que tous les employés de ce ministère. Il faut laisser derrière nous les couleurs politiques afin d’arriver à notre but qui est le changement », avance-t-elle. D’après toujours la nouvelle ministre, beaucoup de tâches l’attend déjà. Sitôt après la passation, elle a reçu les membres du syndicat de ce ministère. A noter que les deux femmes ont déjà  travaillé ensemble depuis 16 longues années. 
Recueillis par  Anatra R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Saisie de bois de rose chez TIKO Sambaina - Opération menée par Rolly Mercia
  • 69 ans aujourd’hui - Marc Ravalomanana plombé par son âge
  • Ministère de la Justice - Tout manquement professionnel n’est toléré
  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana

La Une

Editorial

  • Indétrônable
    Le « duel » mettant aux prises les deux finalistes pour le second tour du 19 décembre 2018 montra une nette avance en faveur du jeune et perspicace leader de la Révolution Orange portant le dossard n° 13. Apparemment, Andry Nirina Rajoelina (ANR) gardait jalousement son poste de pole position vis-à-vis de son « éternel adversaire », Marc Ravalomanana du numéro 25. Le premier débat télévisé de deux heures et demie, à l’intention des deux candidats admis au deuxième tour et organisé par la chaîne nationale publique TVM se déroulait ce dimanche dernier dans une ambiance de pugilat quelque peu ...déséquilibré.  Durant toute la séance du débat, le poulain du TGV/MAPAR ne se sentait, à aucun moment, déséquilibré nonobstant le comportement parfois provocateur de l’autre appuyé par lui des partisans qui ne se gênaient pas à des scènes de provocations. Au contraire, loin d’être perturbé, il (ANR) perce.

A bout portant

AutoDiff