Publié dans Société

Antananarivo-Renivohitra - Des escrocs partout !

Publié le mercredi, 16 mai 2018

Institutions publiques, écoles, églises, entreprises et la communauté, ce sont les cibles privilégiées des escrocs. En effet, les arnaques en tout genre commencent à gagner de la place dans le pays. A titre d’illustration, la population se plaint des faux agents de la Jirama qui font des descentes dans plusieurs quartiers de la Capitale. Certains effectuent des relevés ou se présentent comme des réparateurs de compteurs. D’après une mère de famille qui a été déjà victime de cet acte malveillant, les soi-disant agents de la JIRAMA semblent bien connaître son problème.

« Ils portent des badges et prétendent bien savoir tous mes problèmes, jusqu’à la place du compteur », avance-t-elle. Ils font leur sale besogne en opérant par groupe de deux à trois personnes. Ainsi, ces gens crapuleux savent bien les méthodes de travail de la compagnie de distribution d’eau et d’électricité.
Par ailleurs, depuis des années, bon nombres de gens, notamment ceux issus des bas-quartiers de la Capitale sont victimes d’arnaques faites par des agents de contrôle de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA). « Constitués par un groupe de deux à quatre personnes, ils portent des badges et des cahiers de registre. Il demande alors au propriétaire le permis de construction. En l’absence de ce document, ils prennent en photos tous les coins de la maison en cours de construction, puis rédigent un soi-disant rapport dans un cahier. Vient ensuite un arrangement à l’amiable », rapporte une autre mère de famille habitant à Ankorondrano. Envahie par la peur, la cible  n’a pas d’autre choix que d’accepter leur offre. D’après toujours cette mère de famille, la plupart d’entre eux sont des agents de la CUA, mais exerçant dans d’autres départements. « Questionnés sur leur ordre de mission, ils ne font que nous menacer », ajoute-t-elle.  Mardi dernier, la Commune a effectué une déclaration sur l’existence d’un nommé Randrianarisoa Eugène dit « Stratège-man », lequel se présente comme étant le directeur général de cette institution. Cependant, il n’est autre qu’un escroc. Sur ce, la CUA décline toute responsabilité quant aux actes et agissements perpetrés par cet individu au nom de la Commune.
Anatra R.

Fil infos

  • Trésor public malagasy - L’ancien DG emporté par l’affaire Audi A6
  • Violences basées sur le genre - L’avenir des victimes entre les mains des députés
  • Kidnapping et blanchiment - Lex et consorts condamnés à 15 ans de réclusion criminelle
  • Restitution des îles malagasy de l’océan Indien - Rajoelina et Ratsiraka main dans la main !
  • Fleury Rakotomalala et Fanirisoa Ernaivo - Leurs dérives hystériques plombent l'aile de l'opposition
  • Communication médiatisée - Les députés votent la loi à l'unanimité
  • Restitution des îles éparses - Les Malagasy vont parler d’une seule voix
  • Un coup d'Etat en gestation - La France comme base arrière des comploteurs
  • Voiture administrative et location de l'Hôtel de ville - Les bourdes des dirigeants dénoncées !
  • Lalao Ravalomanana et Riana R. - L’heure de rendre des comptes !

La Une

Editorial

  • Rapprochement inédit
    Des fois, par le hasard de circonstance, le calendrier arrange bien les choses. Les antipodes se rapprochent. Les idées se conjuguent. Bref, les forces s’unissent. Les assises de consultation  nationale relative aux Iles malagasy (Iles Eparses) du lundi 9 et du mardi 10 se sont terminées hier avec la remise en mains propres au Chef de l’Etat Rajoelina des résolutions. Tous les observateurs y compris l’ensemble des participants ont d’un commun accord affirmé que l’objectif mis en avant est atteint. Le Gouvernement a gagné son pari et le Président de la République  a réussi à fédérer les Malagasy, du moins les patriotes, autour d’un sujet très sensible à savoir la défense de la souveraineté nationale. Tout le monde s’accorde à dire que les Iles Malagasy appartiennent aux Malagasy. Elles font partie du territoire sacré légué par nos ancêtres « Tanindrazantsika ». Désormais, Rajoelina Andry ne sera plus seul dans cette bataille qui…

A bout portant

AutoDiff