Publié dans Société

Réhabilitation des routes - Le ministère des Travaux publics procède au « Tip top »

Publié le jeudi, 18 janvier 2018

 Un entretien de routes un peu tardif. En marge de quel événement questionnent les usagers de la route.  Cela fait des mois que les routes se dégradent presque dans toute la ville mais aucune réaction. Et voilà qu’en pleine saison de pluie et de cyclones, des équipes se mobilisent jour et nuit pour réparer les grands trous et les nids-de-poule En effet, depuis quelques semaines, les travaux de réhabilitation des routes s’aperçoivent dans la Capitale Antananarivo. Plusieurs quartiers où les infrastructures routières se trouvent dans un état de délabrement total sont affectés par ce projet « Tip top » du ministère des Travaux publics.  Cela se constate au niveau  de la route située au By-pass, sur le chemin d’Ampasika vers Itaosy, Anosizato à Ampitatafika, Iavoloha-Anosy ainsi que Anosy- Ampasika. A cela s’ajoutent  les voies situées entre Mahazoarivo, Ampandrana et Ankadivato. Les travaux de réaménagement constituent une bonne initiative. 

 

Un grand dérangement s’éperçoit au niveau de la circulation à cause de ces travaux de réfection. Les bouchons s’intensifient notamment  à Itaosy. En outre, il a été annoncé que pour les bas -quartiers, qui sont victimes d’une inondation à chaque saison pluvieuse, les routes ont été bâties en béton. 

Quant aux autres quartiers concernés, les responsables se sont servis des goudrons pour faire durer les routes. Par ailleurs, d’après les informations communiquées par le ministère des Travaux publics, le budget y afférent a été tiré de sa propre caisse. Le but de cette prise de responsabilité, indique cette entité, se focalise sur l’amélioration de la circulation, la fluidité du trafic pour éviter les  embouteillages monstres retardant les Tananariviens quotidiennement. 

Recueillis par  K.R.

Fil infos

  • Vote historique - Tana élit un maire pro-régime pour la première fois !
  • Restitution des îles malagasy l'océan Indien - L'Etat lance la mobilisation nationale
  • Confrontation de listes électorales - Le TIM se trompe de porte
  • Ambovombe Androy - Un candidat attaque la CENI
  • Haute Cour de Justice - Dix dossiers transmis à l’Assemblée nationale
  • Assainissement de la liste électorale - Une affaire de tout un chacun
  • Tension politique et santé publique - Mialy Rajoelina apporte fraîcheur et assurance
  • Parti HVM - Plus de raison d'être
  • Naina Andriantsitohaina - Acta non verba
  • Nantenaina Rakotonirina - Un maire rassembleur

La Une

Editorial

  • A double tranchants !
    Fin de la détention préventive systématique ! L’époque des « mandats de dépôt » systématiques fera partie de l’histoire ancienne ! Des peines alternatives telles que les contrôles judiciaires et la mise en liberté provisoire prendront le relai. Tel est l’essentiel de la déclaration de la procureure de la République Mme Balisama Odette Razafimelisoa devant la presse ce vendredi dernier. A la suite de la « descente » inopinée du Chef de l’Etat Rajoelina Andry Nirina à la Maison centrale d’Antanimora au cours  de laquelle il a constaté de visu, entre autres, le surpeuplement carcéral du lieu. Il déplorait aussi bien des conditions carcérales et de l’état de délabrement « trop » avancé d’Antanimora.   Une autre réalité tout aussi accablante interpellait également le Chef de l’Etat à l’intérieur de cette « Maison » de correction, à savoir, le nombre effarant des détenus non jugés. Ils attendent désespérément leur jugement et croupissent là-bas des mois même des années. En prise de la…

A bout portant

AutoDiff