Publié dans Société

Ivato - Un assistant parlementaire arrêté avec 126 tortues

Publié le vendredi, 12 janvier 2018

Un assistant parlementaire issu de Toliara avait été arrêté par la Police de l’air et des frontières (Paf) avec 126 tortues à l’aéroport d’Ivato. Cela s’est produit jeudi où le concerné s’est servi d’un passeport de service ainsi que d’un faux ordre de mission signé par le président de l’Assemblée nationale.

Cependant, les agents de la Paf ont été alertés par le comportement curieux de l’assistant et lui ont exigé une fouille ainsi que sur ses bagages. C’était de cette manière que le colis suspect dissimulé par des couches fut découvert à l’intérieur de deux grandes valises.
L’homme allait prendre l’avion du vol de « Kenya Airways ». Mais sa destination serait le Vietnam, d’ailleurs inscrit dans son faux ordre de mission. Il s’est défendu d’être obligé de se rendre dans ce pays pour une réunion. L’enquête ne va pas s’arrêter de sitôt, du moins selon la Paf. L’on espère que, tôt ou tard, le commanditaire sera également démasqué.
D’autres sources d’information avancent que ce réseau qui a tenté cette exportation illicite de tortues aurait un lieu, sinon ce serait le même réseau qui avait été intercepté avec des sacs de chanvre provenant de Toliary à bord des véhicules 4X4 dotés de cocarde et interceptés à Ihosy. Une arrestation qui a fait de vague ayant obligé le ministre Maharante Jean de Dieu de sortir de son silence pour désavouer l’un des trafiquants arrêtés. Celui-ci, bien avant la découverte de ce trafic, ne faisait plus partie de l’équipe du ministre quand il occupait encore la fonction de député de Madagascar.
F.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Compte rendu à l’Hôtel de Ville - Les députés du Tim et du Mapar rassurent
  • Départ inopiné du pays - Rajaonarimampianina aurait-il « lâché » ses partisans
  • Conjoncture politique - Les épouses de gendarmes supplient leurs maris !
  • Lois électorales et dérives démocratiques - Les députés opposants s'en remettent à la Communauté internationale
  • Hery Rajaonarimampianina - Départ en catimini à l'extérieur ?
  • Menaces contre des députés Tim-Mapar - Plainte de réserve contre le préfet et des gros bras
  • Syndicat des artistes - Halte aux abus des autorités !
  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance

La Une

Editorial

  • Bataille rangée
    Guerre déclarée. L’escalade de provocations, déclenchée initialement par les maîtres du régime, propulse inexorablement le pays vers la logique de confrontation. Une guerre déclarée dont personne ne sait quel en est la véritable raison. Des troubles inutiles et incompris sciemment fomentés un peu partout.  En face, l’opinion publique, des acteurs pertinents de la société civile, les leaders des formations politiques principalement de l’opposition et même les prélats des Eglises, à l’instar de l’Eglise catholique apostolique romaine (ECAR) ou ceux des Eglises non affiliées au FFKM ne restent pas insensibles. Ils réagissent chacun dans leur propre camp. En fait, ils ne veulent pas rester indifférents et sont déterminés à manifester leur rejet aux dérives dictatoriales, répétées, de ces détenteurs de l’autorité d’Etat. Des tirs croisés, apparemment percutants, atteignent de plein fouet le centre de gravité du pouvoir. Ainsi, le régime doit faire face à une bataille rangée sur plusieurs fronts.Les catholiques, très…

A bout portant

AutoDiff