Publié dans Société

Ivato - Un assistant parlementaire arrêté avec 126 tortues

Publié le vendredi, 12 janvier 2018

Un assistant parlementaire issu de Toliara avait été arrêté par la Police de l’air et des frontières (Paf) avec 126 tortues à l’aéroport d’Ivato. Cela s’est produit jeudi où le concerné s’est servi d’un passeport de service ainsi que d’un faux ordre de mission signé par le président de l’Assemblée nationale.

Cependant, les agents de la Paf ont été alertés par le comportement curieux de l’assistant et lui ont exigé une fouille ainsi que sur ses bagages. C’était de cette manière que le colis suspect dissimulé par des couches fut découvert à l’intérieur de deux grandes valises.
L’homme allait prendre l’avion du vol de « Kenya Airways ». Mais sa destination serait le Vietnam, d’ailleurs inscrit dans son faux ordre de mission. Il s’est défendu d’être obligé de se rendre dans ce pays pour une réunion. L’enquête ne va pas s’arrêter de sitôt, du moins selon la Paf. L’on espère que, tôt ou tard, le commanditaire sera également démasqué.
D’autres sources d’information avancent que ce réseau qui a tenté cette exportation illicite de tortues aurait un lieu, sinon ce serait le même réseau qui avait été intercepté avec des sacs de chanvre provenant de Toliary à bord des véhicules 4X4 dotés de cocarde et interceptés à Ihosy. Une arrestation qui a fait de vague ayant obligé le ministre Maharante Jean de Dieu de sortir de son silence pour désavouer l’un des trafiquants arrêtés. Celui-ci, bien avant la découverte de ce trafic, ne faisait plus partie de l’équipe du ministre quand il occupait encore la fonction de député de Madagascar.
F.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !
  • Permis et carte grise biométriques - Accusés, levez-vous !
  • Antoko Repoblikanina - Le dernier- né des partis politiques à Madagascar
  • Mbola Rajaonah, le pestiféré - Sur les traces de Claudine Razaimamonjy
  • Trafic de bois précieux au Vakinankaratra - Deux femmes proches de Rajaonarimampianina dans le coup

La Une

Editorial

  • HVM, que reste-t-il ?
    Alors que toutes les formations politiques, du moins celles dignes de leur stature, resserrent les rangs pour affronter la course en vue de la magistrature suprême, le parti du Président démissionnaire Hery Rajaonarimampianina s’effrite. Le parti au pouvoir va en ordre dispersé.  Les démissions se succèdent. Une défection cache une autre ! A ce rythme, le parti présidentiel, une formation politique, sûre de sa puissance, à  l’époque, et qui défiait avec un certain orgueil et d’une fierté, mal placée, les autres serait d’ici peu une carcasse d’ossements, sans âme, ni corps,  l’ombre de lui-même ! Les « départs définitifs » se poursuivent. Et la liste n’est pas exhaustive !

A bout portant

AutoDiff