Publié dans Société

Université de Mahajanga - Trois étudiants arrêtés

Publié le mercredi, 10 janvier 2018

Vers le rétablissement de la circulation. Le passage du cyclone Ava notamment dans la partie Est et Sud-est de la Grande île a considérablement endommagé toutes les infrastructures routières. Actuellement, les responsables hiérarchiques travaillent d’arrache-pied pour réparer les dégâts au niveau des routes nationales dans le plus bref délai. Grâce à cette mobilisation, quelques routes sont déjà rouvertes aux usagers de la route dont les automobilistes. 

Il s’agit entre autres de la Rn2 qui relie Antananarivo et la ville de Toamasina. Depuis dimanche dernier, les poids lourds ont accès à cet axe. Du côté de la ville de Ranomafana sur la Rn 25, plus précisément au PK 36+100, le problème lié à un écroulement d’une partie de la route principale à Vohiparara a été résolu. La circulation a repris normalement hier vers 4 heures du matin. En outre, la Rn 6 est également opérationnelle.  Les travaux opérés sur la route coupée, située au PK 297+ 800 à Ankazobetsihay et PK 293+800 ont pris fin hier après-midi. Toutefois, la Rn 32 reste inaccessible aux poids lourds. La réouverture de la route dépend de l’évolution des travaux, prévus se terminer ce jour. Cet axe se situe sur la route reliant Antsohihy et Mandritsara juste avant l’entrée à Befandriana -Nord. Pour la Région de Vakinakaratra, la route est encore fermée dans les districts et Régions avoisinants, à savoir Faratsiho et Menabe. Particulièrement, sur la Rn 34, d’Antsirabe et Malaimbandy, la mise en place d’un pont Bailey accélère le trafic routier. On effectue également des travaux au niveau du pont reliant Moramanga et Marovoay. Les voitures légères peuvent par contre circuler.
Recueillis par K.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ
  • Promulgation des lois électorales - La Constitution violée pour la énième fois
  • Négociateur du HVM - Maharante Jean de Dieu, une personnalité clivante
  • Initiative pour l'Emergence de Madagascar - Un premier forum international à Antananarivo

Editorial

  • Point de droit
    Aristote (384-322), un philosophe de la Grèce antique, l'auteur de la célèbre pensée « l'homme est un animal politique », dans son exposé thématique sur la vertu, prônait le concept du « juste milieu ». Il invitait toujours l'homme à chercher la médiane entre un « par défaut » et un « excès ».Une philosophie qui avait largement contribué ou influencé à la conception de la pensée occidentale. Une sagesse que le monde de l'Ouest, par la voie du dialogue, tente de prioriser autant que possible. La recherche du consensus marque les progrès dans toute démarche de règlement de conflit. On bannit toute tentative au fanatisme et à l'intégrisme.

A bout portant

AutoDiff