Publié dans Société

Vohiposa - Le pont bientôt opérationnel

Publié le mercredi, 10 janvier 2018

Les automobilistes comptent les heures. Les véhicules de transport attendent impatiemment que le pont de Vohiposa, dans le District Ambohimahasoa, sur le PK 36+150 de la Rn 25 soit rétabli avant de le franchir. Tous les matériaux utilisés pour le montage de cette infrastructure routière sont, par contre, déjà sur le lieu depuis quelque temps. La mise en place du pont Bailey est ainsi en cours de réalisation.

Les voitures légères et les poids lourds auront le droit de circuler dans les 48 heures, indiquent les techniciens auprès du ministère des Travaux publics. Hier, vers 16 heures, un rassemblement de masse s’y est formé. Une file d’attente de voitures s’aperçoit également. Cela se traduit par l’approche de l’heure du départ et le rétablissement de la circulation.
Une navette de liaison pour le transbordement des passagers
Une mesure au profit des personnes bloquées depuis des jours est appliquée.  Le pont situé au niveau de Vohiposa reste inaccessible à tout véhicule de transport. Toutefois, les passagers peuvent passer. On a eu recours à une navette de liaison. Celle-ci assure le transbordement des personnes. Selon ces passagers, ce moyen de transport constitue un réel danger, mais il faut s’adapter avec les moyens du bord pour ne pas y rester encore un jour de plus. Une équipe du Corps de la protection civile (Cpc) a été envoyée sur place mardi dernier. Son rôle consiste à réaliser un pont fluvial. Par ailleurs, au niveau de la Rn6, hier vers 9 heures du matin, la circulation a repris normalement. Les travaux sur le pont de Manajeba ont été achevés. Et à partir de ce jour, les camions vont pouvoir circuler de nouveau.
Recueillis par K.R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !
  • Permis et carte grise biométriques - Accusés, levez-vous !
  • Antoko Repoblikanina - Le dernier- né des partis politiques à Madagascar
  • Mbola Rajaonah, le pestiféré - Sur les traces de Claudine Razaimamonjy
  • Trafic de bois précieux au Vakinankaratra - Deux femmes proches de Rajaonarimampianina dans le coup

La Une

Editorial

  • HVM, que reste-t-il ?
    Alors que toutes les formations politiques, du moins celles dignes de leur stature, resserrent les rangs pour affronter la course en vue de la magistrature suprême, le parti du Président démissionnaire Hery Rajaonarimampianina s’effrite. Le parti au pouvoir va en ordre dispersé.  Les démissions se succèdent. Une défection cache une autre ! A ce rythme, le parti présidentiel, une formation politique, sûre de sa puissance, à  l’époque, et qui défiait avec un certain orgueil et d’une fierté, mal placée, les autres serait d’ici peu une carcasse d’ossements, sans âme, ni corps,  l’ombre de lui-même ! Les « départs définitifs » se poursuivent. Et la liste n’est pas exhaustive !

A bout portant

AutoDiff