Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Enlèvement et séquestration - 7 ravisseurs arrêtés, la victime libérée

Publié le mardi, 02 janvier 2018

Après avoir été séquestrée pendant 4 jours par ses ravisseurs, une mère de famille a été libérée vers 21h30 le 31 décembre à Vondrozo. En effet, elle a pu retrouver sa famille saine et sauve. La Gendarmerie y est beaucoup pour quelque chose dans sa délivrance. Mieux, elle a arrêté les 7 ravisseurs et confisqué un 4x4 et un pistolet automatique de calibre 7,65 mm.

Pour la victime, le cauchemar a commencé le 28 décembre dernier à Ihosy. Elle y a rencontré ces bandits pour une affaire de transaction. Ces derniers prétendaient être des acheteurs de pierres précieuses et de mercure. Quant à la dame, elle était la démarcheuse. Il a été convenu qu’elle mènera les négociations d’achat de 6kg de mercure auprès des habitants des secteurs renfermant le métal rouge. Or, une fois que les parties concernées se retrouvent à Ihosy pour finaliser la transaction, le vendeur principal a pris subitement peur. Il n’a pas confiance à ces acheteurs avec leur comportement et allure suspecte. Du coup, il a pris la fuite, faisant tout tomber à l’eau.
Devant sa fuite, les 7 larrons étaient  frustrés et ils ont vu tellement rouge qu’ils ont décidé d’emmener la démarcheuse en otage avec eux vers la....Capitale, du moins selon leurs versions ! Le 30 décembre, ils ont contacté au téléphone le fils de la victime tout en l’avertissant sérieusement de ne pas informer les Forces de l’ordre sous peine de voir sa mère assassinée : « Tu ne retrouveras ta mère que lorsque nous aurons la marchandise ! », lui ont menacé les ravisseurs.  Dans la négociation, décision fut prise de payer la rançon à Vondrozo où la mère de famille était prévue être remise en liberté !
Pourtant, la menace des bandits n’a pas empêché les proches de l’otage de ne pas en parler à la Gendarmerie à Ihosy. Du coup, les gendarmes ont mis en branle leur plan en vue de délivrer la victime. La  nuit même du 31 décembre, ils ont retrouvé les traces des 7 ravisseurs et de leur otage dans un hôtel de Vondrozo où les premiers furent d’ailleurs arrêtés. Il faut noter que la collaboration entre le groupement de Gendarmerie du Sud-est et ceux de l’Ihorombe et de Haute-Matsiatra en matière de renseignements, a beaucoup joué dans le succès des recherches menées par les enquêteurs. A propos, l’affaire est maintenant entre les mains du groupe d’appui à la police judiciaire (Gapj) de Gendarmerie de Farafangana et de la section de recherche criminelle de cette même force à Fianarantsoa.
Franck Roland

Fil infos

  • Emergence de Madagascar - Une majorité présidentielle s'avère indispensable à l'Assemblée nationale
  • Acquisition illicite de terrains - Un vice-président du Sénat soupçonné de détournement de biens publics
  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes

La Une

Editorial

  • Par amour !
    « Et l'amour en est le plus grand ! » Tel est le thème-phare cher au TGV/MAPAR. Une « profession de foi » que Rajoelina Andry Nirina porte en lui dans la profondeur de son cœur et de son âme, et cela, depuis sa tendre enfance et qu'il aime témoigner à tout vent, n'importe où et n'importe quand. A Ambilobe ou à Amboasary Atsimo ou à Toamasina ou à Antsiranana ou même à … Paris, Zandry Kely ne cesse de partager à quiconque qui veut l'entendre son amour pour sa patrie, pour ses compatriotes surtout ceux dans la tourmente. Une conviction voire un credo que le leader de la Révolution Orange, Rajoelina Andry, devenu Président de la République de Madagascar entend « prêcher » haut et fort. Le livre « Par Amour de la Patrie », à l'allure d'une autobiographie, qu'il publiait chez « Les guetteurs du Vent » à…

A bout portant

AutoDiff