Publié dans Société

Tempête tropicale - Alerte verte dans la côte Est

Publié le mardi, 02 janvier 2018

La vigilance est de mise. La perturbation tropicale se rapproche progressivement de la côte Est de Madagascar, d’après la prévision météorologique. Elle ne cesse de s’intensifier et deviendra une forte tempête tropicale juste avant de pénétrer sur la côte orientale de Madagascar. Son arrivée est prévue le 4 ou le 5 janvier prochain.

Hier dans la matinée, elle était localisée à 484 km à l’Est de Mananara-Nord, et se déplace vers l’Ouest-sud-ouest avec une vitesse de 26 km/h. Cette perturbation tropicale apporte avec elle un vent moyen de 45km/h avec des rafales de 65km/h. La prudence est de mise pour les usagers de la mer entre Antalaha et Toamasina face aux possibilités de fortes pluies orageuses. Une alerte verte est donc lancée pour la Région d’Analanjirofo, Atsinanana et Alaotra Mangoro. Le système ne devrait pas être baptisé avant le 4 janvier.
De fortes pluies sont attendues à Madagascar cette semaine, notamment sur la moitié nord. La branche de zone de convergence intertropicale sur la partie Nord caractérisera le temps qui y sera, et un flux variable sur le reste du pays. Dans la matinée, un temps nuageux sera prévu sur les hautes-terres. Des pluies faibles tomberont sur le Nord-est et le centre-est. Le temps sera sec ailleurs. Dans l’après-midi, des pluies orageuses seront prévues sur toute la Grande Ile, sauf sur Atsimo-Andrefana, Androy et Anosy.
Les températures minimales et maximales sont quasi stationnaires durant les trois jours à venir. Cependant, une baisse de température est prévue sur Madagascar vers la fin de la semaine. Les précipitations seront, par contre, abondantes à très abondantes dans les Districts de Maroantsetra, Mananara Nord, Soaniera Ivongo, Fénérive Est, Vavatenina, Toamasina I et II, Sainte-Marie et Vohibinany.
Recueillis par Anatra R.

Fil infos

  • Graves diffamations contre le Chef de l'Etat - L'immobilisme du Gouvernement fait jaser
  • Région Betsiboka - L’Etat renforce la lutte contre l’insécurité
  • Projets sociaux - Le Président Andry Rajoelina exige du concret
  • Diffamation sur internet - La France, base arrière pour des cybercriminels malagasy ?
  • Alain Ramaroson - Quel avenir politique pour lui 
  • Claudine Razaimamonjy - De nouveau devant la barre hier
  • Découverte de crânes humains à Toamasina - Les affirmations de la domestique s’avèrent fausses
  • Calendrier scolaire - Dérapage incontrôlé de la Société civile
  • Naufrage du cargo Viviano - Les passagers sains et saufs, les marchandises totalement perdues
  • Restriction budgétaire - Le Premier ministre recadre les sénateurs

La Une

Editorial

  • Servir et non se faire servir !
    En tant que présidente de l'Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa, magistrate et députée d'Ambatofinandrahana, pour un second mandat de son état, mit le point sur le « i » dès l'entame de la mandature des nouveaux élus à Tsimbazaza. Face aux comportements qui frisent l'indélicatesse de certains élu(e)s et qui défrayent la chronique, Mme Razanamahasoa tient à préciser qu'un député en tant que représentant(e) du peuple a été élu pour servir les intérêts du « vahoaka » qu'il est censée représenter et non se faire servir comme un prince.

A bout portant

AutoDiff