Publié dans Société

Démolition à Tsarahonenana - Une dizaine de commerçants expulsés

Publié le lundi, 04 décembre 2017

Les habitants de Tsarahonenana ont exprimé leur colère hier. En effet, une dizaine de commerçants  ont été expulsés de force de leur domicile à Tsarahonenana. Ces familles et vendeurs ont  déjà occupé le terrain depuis plus de 30 ans. « Nous sommes là depuis 1982. A cette époque, cet endroit était encore un bac à ordures et plein de  buissons. C’est nous qui l’avons nettoyé  pour ensuite, construire des maisons en bois », avance Rasoa, un occupant des lieux. Jusqu’en 2013, le Fokontany n’a jamai annoncé l’existence d’un quelquonque propriétaire de ce terrain. Sur ce, ces occupants ont  démandé la prescription acquisitive de ce terrain de 3ha 85ca au niveau du tribunal.

Toutes les demandes ont été favorables et de non- recours. Ainsi, ils ont déjà obtenu  l’ordonnance et effectué toutes les démarchés au niveau du domaine foncier.  Actuellement, ils attendent le verdict du tribunal. Cependant, une personne s’est présentée être le propriétaire de ce terrain. Devant le Tribunal, elle a obtenu gain de cause deux fois de suite. En attendant la Cassation, les occupants actuels ont démandé une suspension. Pourtant, vendredi dernier, un huissier de Justice est venu sur place  avec un mandat  annonçant l’expulsion de ces commerçants. Hier, il est revenu sur place avec des éléments de forces de l’ordre pour mettre en exécution la décision de la justice. Mais la démolition n’est pas arrivée à son terme à cause de cette manifestation.

Anatra R. 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent

La Une

Editorial

  • Sale jeu !
    A quel jeu se livre-t-on exactement ? Sur terrain, une équipe hétéroclite dirigée par un « technocrate et n'appartenant à aucune formation politique » du nom de Ntsay Christian joue un match capital. En réalité, il s'agit d'un match où « tout le monde », coach, capitaine, joueurs, supporters et même les spectateurs sur le gradin, n'a pas le droit ni l'intérêt de perdre. A tout prix, l'équipe doit gagner !

A bout portant

AutoDiff