Publié dans Société

Mahamasina - Tentative ratée d’un vol de voiture de compétition 

Publié le dimanche, 12 novembre 2017

Fait singulier samedi matin pendant le rallye international de Madagascar au stade de Mahamasina. La photo d’un inconnu d’une vingtaine d’années, vêtu  de blanc, de condition moyenne, dans la posture d’un quelconque malfaiteur en captivité, a fait le tour des réseaux sociaux.  Autour de lui se trouvaient des Forces de l’ordre. Selon une première information, ce jeune d’une allure respectable a été soupçonné d’un forfait, à savoir une tentative de vol sur une voiture de compétition garée dans le parc fermé. Il possédait même un trousseau de clés et se trouvait déjà dans le véhicule, une Citroën Saxo T4. 

 

Aussitôt après que les agents de sécurité des organisateurs l’eurent maîtrisé, les Forces de l’ordre l’ont ensuite embarqué au Commissariat de Mahamasina avant de le relâcher quelque temps plus tard. La raison invoquée est que le concerné souffrirait d’une instabilité psychique. Un renseignement fourni par la Police parle d’un passionné de bolides et qui s’exalte souvent tel un gamin  pendant une épreuve de sport mécanique. L’information a également mentionné sa possession d’une clé.  Mais en réalité, ce n’était que la clé de son appartement. 

« Même le propriétaire du véhicule a aussitôt baissé la garde en le voyant et a décidé de ne pas porter plainte », déclare une source policière. Et comme confirmation, les proches du concerné ont dû expliquer son cas au Commissariat. Néanmoins, les policiers, méfiants, ont toutefois mis en garde sa famille sur le risque en relation  avec le  comportement de cet homme, qui pourrait causer, selon toujours, des préjudices. Heureusement pour ce jeune que les témoins de la scène ne se sont pas aventurés à lui infliger la vindicte populaire.

Franck R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ

La Une

Editorial

  • Qu’elle se fâche !
    Un quotidien de la place, proche du régime, titrait à la Une de son journal ce week-end dernier « L’Union africaine se fâche ». Ce média faisait longtemps référence, journalistiquement parlant, dans le pays. Mais depuis que son patron fit allégeance au grand manitou du pouvoir en place, il va à contre-sens du vent qui souffle à travers tout le pays, en ce moment, et change son fusil d’épaule. Petite parenthèse !   Après avoir pris acte des rapports des émissaires dépêchés dans la Grande île, le président de la Commission de l’Organisation de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, aurait tapé sur la table. En fait, devant l’échec sans appel de la médiation initiée par l’Organisation continentale dirigée sur place par le diplomate algérien Ramtane Lamamra, l’envoyé spécial, en coordination avec Joaquim Chissano, de la SADC et d’Abdoulaye Bathily de l’ONU, l’Union africaine (UA) se fâche. Elle déplore, dit-on, l’« intransigeance » des parties concernées. Vu…

A bout portant

AutoDiff