Publié dans Société

Itaosy - 4 personnes arrêtées pour détention de faux billets

Publié le dimanche, 12 novembre 2017

Mercredi dernier, la Brigade de gendarmerie d’Itaosy a interpellé quatre suspects  dont trois femmes pour avoir tenté de faire circuler des faux billets d’un montant total de 450 000 ariary. Selon une information, les concernés s’apprêtaient déjà à utiliser les fausses coupures dans le secteur d’Amboatavo Ambavahaditokana Itaosy.

 

Sitôt informés sur cette situation, les gendarmes de la brigade locale s’étaient rapidement dépêchés sur place. L’ouverture d’une enquête et une perquisition chez les suspects, ont permis aux Forces de l’ordre de vérifier et confirmer l’existence sinon le bien-fondé de l’information concernant tous ces faux billets. 

Pour revenir au cas des suspects, ils ont été tous placés sous mandat de dépôt à Antanimora après le défèrement de l’affaire vendredi dernier. En revanche, un cinquième larron a réussi à prendre la fuite juste au moment du coup de filet de la Gendarmerie. Un avis de recherche est lancé sur le fugitif. Ce coup de filet fut couronné de succès grâce au renseignement fourni à la Gendarmerie par des indicateurs qui ont tous requis l’anonymat. 

S’il existe un fléau qui a terni le plus l’image du régime en place, c’est bien la question du développement de la circulation des faux billets de banque. Souvent, ces infractions sont l’œuvre des ressortissants étrangers du continent africain ou asiatique mais qui bénéficient d’une large complicité des faussaires nationaux. Beaucoup reprochent ainsi le pouvoir en place d’avoir tacitement facilité sinon favorisé l’entrée de ces étrangers sur notre territoire. 

Franck Roland 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Docteur honoris causa - Qui a induit en erreur Hery Rajaonarimampianina ?
  • Mauvaise gouvernance - Les Evêques dénoncent les mensonges et la démagogie en haut lieu
  • Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu
  • Ambanja - Recrudescence de vol de vanille immature
  • Affaire « Villa Elisabeth » - Plusieurs individus auditionnés par le Bianco
  • Salon international de l'habitat - Evolution du professionnalisme des acteurs de la construction
  • Antsakabary - L'exaction policière filmée
  • Coliseum Antsonjombe - La Première dame snobe les collégiens
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Vivement le contrôle du Bianco et de l’Ige, selon le deuxième adjoint au maire
  • Etablissements scolaires publics - Rajaonarimampianina infantilise le peuple

La Une

Editorial

  • Madame, s’il vous plait !
    Lors de la grand’messe du mercredi 15 novembre 2017 à Atsonjombe, la Première Dame de la République, Voahangy Rajaonarimampianina était absente. La « une » du journal du jeudi n’hésitait pas à  qualifier de « snoberie » le comportement. Dans les affiches de « publicité » ou d’encart dans les journaux, il a été bien stipulé, entre autre, « le couple présidentiel » ! Elle avait fait faux bond et laissait seul le Chef de l’Etat pour une attribution, normalement, dévouée à la « Mère de la Nation », assistée par les hauts responsables de l’Education Nationale, du fait qu’il s’agissait de distribuer des fournitures scolaires à certains élèves de la Capitale et environs. Sinon l’inverse, une tâche réservée aux agents du Men honorée par la présence de la première Dame, s’il le faudrait ! Pour sa part, le patron du Men peut, très bien, se faire déléguer aussi par les responsables au niveau des démembrements de l’Etat dans les Régions, les…

A bout portant

AutoDiff