Publié dans Société

Peste aux Seychelles - Plus de 300 personnes sous surveillance

Publié le mercredi, 11 octobre 2017

La peste débarque aux Seychelles. Un malade de la peste était à bord du dernier vol de l'Air Seychelles en provenance de Madagascar vendredi dernier, selon la presse seychelloise. Or, le soir de son arrivée dans cette île, il s'est rendu à une fête accueillant de nombreux invités. Pourtant, ce cas de peste pulmonaire n'a été identifié qu'après avoir envoyé le résultat du test effectué à l'Institut Pasteur à Paris, mardi.

Ainsi, toutes les personnes en contact avec ce patient ont été exposées à cette maladie. Il s'agit des 258 personnes qui étaient à bord de l'avion et celles présentes à la fête. De ce fait, il y a risque de propagation de cette maladie. Mais des mesures strictes ont été prises à l'endroit de toutes ces personnes, hier, par le gouvernement de l'île sœur. Le ministère de la santé local s'est chargé de les placer tous sous observation et sous traitement. En outre, faisant suite à une réunion hier, une autre déclaration a été prononcée. « Toutes les personnes arrivant de Madagascar seront mises en isolation pendant six jours », dixit Jean-Paul Adam, ministre de la santé seychellois. Cela va permettre d'effectuer des tests. Un centre d'isolement situé à Persévérance, leur île artificielle à la périphérie de Victoria  a été mise en place. Ainsi, pour les accueillir, l'académie militaire de la Garde côtière des Seychelles a été aménagée. Quant aux Seychellois et touristes, les surveillances s'opèrent au niveau de leurs ménages respectifs et les hôtels. Notons que, la compagnie aérienne  seychelloise continue de suspendre tous les vols vers Madagascar. Il s'agit de la seule compagnie ayant arrêté pour un temps indéterminé ses vols.  
Recueillis par KR.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Arriérés du sommet de la francophonie 2016 - Des prestataires ruinés par la présidence
  • Affaire Ametis - Le syndicat des agents des impôts monte au créneau
  • Ministère des Finances et du Budget - La gabegie d’un directeur général stoppée net !
  • Droits humains à Madagascar - Le harcèlement des activistes préoccupe Amnesty international
  • Face à l’Iem de Rajoelina - Les pompiers de service du Hvm à la rescousse
  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs

La Une

Editorial

  • Alternative crédible
    Andry Nirina Rajoelina, l'ancien président de la Transition, après quatre années d'absence et de silence, revient sur le devant de la scène. « Zandry kely » débarque au « tanindrazana » avec un « voan-dàlana » dans la valise : l'Iem. Après avoir été présentée, pour la première fois, le vendredi 26 janvier 2018 à Paris au Petit Palais, Musée des beaux-arts, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (Iem) fut à l'honneur à Antananarivo (Ivandry) par le soin de son « père fondateur », en la personne de monsieur Andry Nirina Rajoelina.

A bout portant

AutoDiff