Publié dans Société

Détournement à la Bni Tsimbazaza - Un cinquième larron en fuite avec le magot

Publié le jeudi, 21 septembre 2017

Après l’incarcération provisoire à Tsiafahy d’Yves Razakarivony Rivofanantena Daniel, dit Yves (40 ans), le principal suspect dans le détournement de 440 millions d’ariary de la banque Bni Tsimbazaza, l’affaire n’en restera sans doute  pas là.  Selon une récente information, un cinquième larron se serait enfui avec le magot et il est encore en cavale.

Ce qui veut dire qu’Yves n’aurait pas été donc le seul à accomplir le forfait. Quant aux trois autres personnes incriminées, des employées de la Bni, et présentées également au Parquet hier, elles ont obtenu  la liberté provisoire. Malgré tout, Yves  reste la pièce maîtresse du puzzle de vol. Il a été recherché depuis le 10 août dernier  et il s’est rendu   à la Brigade criminelle Anosy, les mains vides, vendredi dernier. Mais il s’était fait accompagner par son avocat. Comme nous l’avions donc rapporté dans l’une de nos précédentes publications, Yves n’a  donc jamais quitté la Grande île. Se sentant traqué et que l’étau va devoir se refermer sur lui, tôt ou tard, le quadragénaire a préféré se livrer à la Police.  Pour le moment encore, les limiers de la Bc n’ont pas affirmé que la traque du suspect en cavale a démarré ou non. Seul le procès d’Yves permettra donc d’en savoir davantage sur son véritable rôle et l’endroit où l’argent volé de la banque puisse bien se trouver en ce moment. Décidément,  cet homme plutôt décrit comme un peu gauche par ses clients à la banque, ne cesse donc de surprendre.  Pour revenir un peu dans la genèse de l’affaire, Yves a fait ses impairs le 10 août dernier où il a emporté les fonds en question à bord de sa Renault, profitant de l’absence momentanée de ses collègues, alors partis casser la croûte. Depuis, on n’a plus revu ses traces même si sa Clio a été retrouvée non loin de son domicile à Anjomakely, le lendemain même de sa fuite ! Depuis, la Brigade criminelle a intensifié ses recherches jusqu’à ce que le fugitif ait donc surpris par sa décision de se rendre auprès d’elle, vendredi dernier. Affaire à suivre.
Franck Roland

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo
  • Sefafi - « Une période électorale de tous les dangers »
  • Constats sur la Première dame - Des parlementaires défendent leur patronne…
  • Forum de Dakhla - Hajo Andrianainarivelo représente Madagascar

La Une

Editorial

  • L'ingérable
    La Grande île échapperait-elle à tout contrôle ? Les dirigeants, maîtres de ce régime, ne parviendraient-ils pas à maîtriser la gestion des affaires nationales ? Tout porte à croire que le pays est sens dessus dessous ! Une cacophonie d'indiscipline et de cafouillage où tout semble, apparemment, permis.

A bout portant

AutoDiff