Publié dans Société

Route Digue - Deux frères périssent dans un accident

Publié le mardi, 12 septembre 2017

Lundi dernier, vers  22 heures 30 minutes, un accident de voiture est  survenu du côté  d’Ambodihady. Ils étaient trois dans le véhicule « V8 »  leur appartenant au moment de l’accident. Ce sont  deux frères accompagnés de leur gardien. Grièvement blessés, ces trois individus âgés respectivement de 42 ans, 38 ans et 33 ans ont été emmenés à  l’hôpital « Manarapenitra » Andohatapenaka et à l’Hjra Ampefiloha. Quelques heures après leur évacuation, les deux frères ont succombé à leurs blessures.

Concernant la troisième personne, les médecins ont confirmé son décès hier après-midi après être admise  au service d’urgence de l’Hjra  Ampefiloha. Et ce en dépit de la tentative pendant  10 heures des médecins à la sauver. Ayant profité certainement de la fluidité de la circulation et de la ligne droite sur cette route de la Francophonie, le conducteur a roulé à une vitesse excessive.  « Le tableau  de bord a encore affiché  140 km à l’heure quelques secondes après le renversement de la voiture »,  affirme un témoin. D’après ses explications, le conducteur n’a pas su maîtriser son allure ratant du coup la sortie menant vers Ivato. La voiture a heurté la  rambarde d’en face avant  de se coucher sur le flanc.  L’avant du véhicule a été complètement détruit.
Kanto R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Docteur honoris causa - Qui a induit en erreur Hery Rajaonarimampianina ?
  • Mauvaise gouvernance - Les Evêques dénoncent les mensonges et la démagogie en haut lieu
  • Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu
  • Ambanja - Recrudescence de vol de vanille immature
  • Affaire « Villa Elisabeth » - Plusieurs individus auditionnés par le Bianco
  • Salon international de l'habitat - Evolution du professionnalisme des acteurs de la construction
  • Antsakabary - L'exaction policière filmée
  • Coliseum Antsonjombe - La Première dame snobe les collégiens
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Vivement le contrôle du Bianco et de l’Ige, selon le deuxième adjoint au maire
  • Etablissements scolaires publics - Rajaonarimampianina infantilise le peuple

La Une

Editorial

  • Madame, s’il vous plait !
    Lors de la grand’messe du mercredi 15 novembre 2017 à Atsonjombe, la Première Dame de la République, Voahangy Rajaonarimampianina était absente. La « une » du journal du jeudi n’hésitait pas à  qualifier de « snoberie » le comportement. Dans les affiches de « publicité » ou d’encart dans les journaux, il a été bien stipulé, entre autre, « le couple présidentiel » ! Elle avait fait faux bond et laissait seul le Chef de l’Etat pour une attribution, normalement, dévouée à la « Mère de la Nation », assistée par les hauts responsables de l’Education Nationale, du fait qu’il s’agissait de distribuer des fournitures scolaires à certains élèves de la Capitale et environs. Sinon l’inverse, une tâche réservée aux agents du Men honorée par la présence de la première Dame, s’il le faudrait ! Pour sa part, le patron du Men peut, très bien, se faire déléguer aussi par les responsables au niveau des démembrements de l’Etat dans les Régions, les…

A bout portant

AutoDiff