Publié dans Société

Route Digue - Deux frères périssent dans un accident

Publié le mardi, 12 septembre 2017

Lundi dernier, vers  22 heures 30 minutes, un accident de voiture est  survenu du côté  d’Ambodihady. Ils étaient trois dans le véhicule « V8 »  leur appartenant au moment de l’accident. Ce sont  deux frères accompagnés de leur gardien. Grièvement blessés, ces trois individus âgés respectivement de 42 ans, 38 ans et 33 ans ont été emmenés à  l’hôpital « Manarapenitra » Andohatapenaka et à l’Hjra Ampefiloha. Quelques heures après leur évacuation, les deux frères ont succombé à leurs blessures.

Concernant la troisième personne, les médecins ont confirmé son décès hier après-midi après être admise  au service d’urgence de l’Hjra  Ampefiloha. Et ce en dépit de la tentative pendant  10 heures des médecins à la sauver. Ayant profité certainement de la fluidité de la circulation et de la ligne droite sur cette route de la Francophonie, le conducteur a roulé à une vitesse excessive.  « Le tableau  de bord a encore affiché  140 km à l’heure quelques secondes après le renversement de la voiture »,  affirme un témoin. D’après ses explications, le conducteur n’a pas su maîtriser son allure ratant du coup la sortie menant vers Ivato. La voiture a heurté la  rambarde d’en face avant  de se coucher sur le flanc.  L’avant du véhicule a été complètement détruit.
Kanto R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ

La Une

Editorial

  • Qu’elle se fâche !
    Un quotidien de la place, proche du régime, titrait à la Une de son journal ce week-end dernier « L’Union africaine se fâche ». Ce média faisait longtemps référence, journalistiquement parlant, dans le pays. Mais depuis que son patron fit allégeance au grand manitou du pouvoir en place, il va à contre-sens du vent qui souffle à travers tout le pays, en ce moment, et change son fusil d’épaule. Petite parenthèse !   Après avoir pris acte des rapports des émissaires dépêchés dans la Grande île, le président de la Commission de l’Organisation de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, aurait tapé sur la table. En fait, devant l’échec sans appel de la médiation initiée par l’Organisation continentale dirigée sur place par le diplomate algérien Ramtane Lamamra, l’envoyé spécial, en coordination avec Joaquim Chissano, de la SADC et d’Abdoulaye Bathily de l’ONU, l’Union africaine (UA) se fâche. Elle déplore, dit-on, l’« intransigeance » des parties concernées. Vu…

A bout portant

AutoDiff