Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Société

Androndra - 1 blessé grave et 60 millions d’ariary emportés dans un braquage

Publié le lundi, 04 septembre 2017

Le quartier d’Androndra a été le théâtre d’un braquage spectaculaire vers le milieu de la matinée, hier. Un motocycliste que certaines sources ont décrit comme un agent de recouvrement, et d’autres comme un businessman, a été intercepté par 5 individus armés. Ces derniers n’ont pas hésité à faire feu sur la victime, en visant particulièrement ses mains et ses jambes. Résultat, ses membres ont subi des fractures et il a fallu l’hospitaliser. Pire, il a été dépossédé de la somme de 60 millions d’ariary. L’argent a été prévu être versé à la banque, le même jour.

Les assaillants ont joué le rôle de Forces de l’ordre. « Ils portent l’uniforme de la Police et ont feint vouloir procéder au contrôle du motocycliste, qui ne s’était encore douté de rien, du moins à son immobilisation par les agresseurs », confie un témoin. Mais une fois qu’il a voulu se plier au soi-disant contrôle, les pseudo-policiers ont voulu lui arracher tout bonnement le sac contenant l’argent qu’il avait sur lui, tout en le menaçant avec des armes à feu. « Les 5 agresseurs possèdent chacun leur propre fusil », commente un autre riverain. Comme la victime a cherché à résister à l’assaut, le sac fut tiraillé entre les deux camps adverses.
Au bout de quelques secondes de lutte, un assaillant a tiré sur le motocycliste, et ce, au moins à quatre reprises, expliquant ainsi ses graves blessures aux mains. Une fois mis hors d’état de nuire, les malfaiteurs ont pu s’emparer plus facilement du sac bourré de liquidités avant de prendre rapidement pris la fuite à travers une ruelle qui débouche vers la partie Est de la capitale.  C’était plusieurs minutes après cet épisode sanglant que des hommes d’une unité spéciale de la Police, la vraie cette fois, sont arrivés. Pendant qu’une partie des limiers ont ratissé le voisinage, d’autres policiers ont conduit le businessman à l’Hjra où il demeure encore jusqu’au moment où nous écrivons ces lignes. Les recherches de la Police se poursuivent.
Franck Roland

Fil infos

  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface

Editorial

  • Le bon choix !
    A quelques encablures de la date fatidique du 27 mai, il faut mettre le paquet. Le régime IEM doit concentrer tous les efforts pour que le pays ne rate pas le coche. Un tournant décisif pour tous les Malagasy et une étape cruciale pour les tenants du pouvoir ! Tout dépend du choix intime de chacun dans le secret de l'isoloir. Cette fois encore, le verdict des urnes impactera sur l'avenir des 25 millions de Malagasy. En effet, un bon choix dans les urnes comblera le pays de la sérénité et de la prospérité.  

A bout portant

AutoDiff