Publié dans Société

Trafic de drogue - Un couple de malgaches arrêté à Maurice

Publié le jeudi, 22 juin 2017

Les ressortissants de la Grande île ne cessent de faire parler scandaleusement d’eux à l’île Maurice, toujours pour affaire de drogue. Mercredi soir, c’était au tour d’un couple de malgaches d’être arrêté par les douaniers de l’aéroport de Port-Louis et la brigade anti-drogue de ce pays. Motif : trafic allégué de drogue avec en prime du blanchiment d’argent. D’ailleurs, les deux nationaux ont eu à répondre de leurs actes sur ce dernier point devant la Cour de Mahébourg, hier matin. 

Après un séjour passé dans l’île sœur depuis le 11 juin dernier, le couple, dont l’homme est un employé d’agence de voyages et la femme est une danseuse, était sur le point d’embarquer sur un vol en partance pour Madagascar lorsque les douaniers l’ont arrêté avec cette somme d’argent, des devises avec un montant s’élevant à quelques millions de roupies.

Lors de l’enquête, il a été connu que les suspects se sont vus confier la tâché de réunir l’argent provenant de la vente de drogue auprès d’un réseau implanté en plein cœur de la Capitale mauricienne. Les enquêteurs mauriciens seraient également mis au parfum de la coopération du couple avec une narcotrafiquante basée à Madagascar, elle-même en relation avec un trafiquant mauricien, déjà écroué.

Alors qu’une affaire impliquant deux marchandes de produits artisanaux malgaches est encore en cours, voilà que ce couple malgache risque l’inculation. A tous les quatre, la chance pour tenter de sortir du pétrin, serait trop mince. A preuve, le désaveu du juge arbitre du kickboxing mauricien, arrêté la semaine dernière. Pointé du doigt par l’une des colporteuses malgaches d’avoir mis 7,6 kg d’héroïne et 6,6 kg de cannabis dans le conteneur qui a transporté les produits artisanaux malagasy, lequel se trouvait dans un bateau en provenance de Madagascar, en avril dernier, le concerné a affirmé ne pas connaître les deux Malgaches.

Recueillis par Franck R.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu
  • Ambanja - Recrudescence de vol de vanille immature
  • Affaire « Villa Elisabeth » - Plusieurs individus auditionnés par le Bianco
  • Salon international de l'habitat - Evolution du professionnalisme des acteurs de la construction
  • Antsakabary - L'exaction policière filmée
  • Coliseum Antsonjombe - La Première dame snobe les collégiens
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Vivement le contrôle du Bianco et de l’Ige, selon le deuxième adjoint au maire
  • Etablissements scolaires publics - Rajaonarimampianina infantilise le peuple
  • Analamahitsy - Tentative d'assassinat sur un ressortissant français
  • Avant -projet de Code électoral - Des partis politiques maintiennent leur pression sur le gouvernement

La Une

Editorial

  • Et ça continue !
    La série noire continue ! Elle s'aggrave même ! Antananarivo rejoint le triste record des violences, à mains armées, de certaines villes latino-américaines. Kidnappings, rapts et règlements de compte entre factions rivales font, ces derniers temps, le quotidien de la Capitale.Madagascar, une plaque tournante des trafics dans l'océan Indien et un passage obligé des grands circuits internationaux, risquerait fort d'être transformé en champ de bataille où les luttes, sans merci, d'influences entre les grandes puissances feraient rage.

A bout portant

AutoDiff