Publié dans Politique

Montée des eaux de la Sisaony - Avis de menace de danger dans la plaine de Tana

Publié le dimanche, 23 février 2020

Les pluies qui se sont abattues ces dernières 48 heures à Antananarivo ont laissé des séquelles. L'Autorité pour la protection contre les inondations de la plaine d'Antananarivo ou APIPA a indiqué que la plaine d'Antananarivo, traversée par la rivière Sisaony est placée sous vigilance jaune, synonyme de menace de danger. Selon le bulletin d'annonce des crues dans la plaine d'Antananarivo  rendu public hier dimanche à 17 h, par cette entité, à l'échelle d'Ampitatafika, le niveau de la Sisaony est de 3,00 m.

Le niveau monte et montera durant les prochaines 12 heures. La cote de vigilance de menace de danger (jaune) de 2,50 m est dépassée. La cote de vigilance de danger déclaré (rouge) à cette station est de 4,00 m. Les niveaux d'alerte sont, pour information, classées en trois catégories, à savoir, « pas de vigilance », « vigilance jaune : menace de danger » et « vigilance rouge : Danger déclaré ». A l'échelle d'Andramasina, le niveau de la Sisaony est de 1,65 m. Le niveau baisse mais son évolution dépendra de la pluviométrie. La menace concernerait ainsi les Communes de Tsiafahy, Bongatsara, Antanety, Ampahitrosy, Soalandy, Ampanefy, Soavina, Anosizato Andrefana, Ampitatafika, Ambavahaditokana, Fenoarivo, Itaosy, Ambohitrimanjaka, Fiadanana, Ampangabe.

En ce qui concerne la rivière Ikopa, le niveau de l'eau est en train de monter et devrait monter durant les prochaines heures. A l'échelle d'Antelomita, le niveau de l'Ikopa est de 1,60 m. A celui d'Ambohimanambola, il est de 2,15.  A l'échelle de Bevomanga, le niveau de l'Ikopa est de 2,75 m. L'APIPA précise que la cote de vigilance de menace de danger (jaune) à cette station est de 4,00 m. Le niveau de la Mamba est de 1,82 m à l'échelle d'Ambohidroa. Le niveau monte.

Recueillis par L.A.

 

Fil infos

  • Remède contre le COVID-19 - 6 000 boîtes d’hydroxychloroquine remis à l’Etat malagasy par la fondation Axian
  • Faits sociaux - Des Antananariviens défient le Covid-19
  • Traitement du coronavirus - Un médicament à l’essai à Madagascar
  • Lutte contre le Coronavirus - Didier Ratsiraka cède sa pension aux hôpitaux
  • Pour contribuer à la lutte contre le COVID-19 - Les médecins libres réclament l'autorisation de prescrire l'hydroxychloroquine
  • Risque de contamination carcérale par le COVID-19 - La décongestion des prisons comme option
  • Coronavirus à Madagascar - 07 personnes guéries
  • FFKM - Appel au respect du confinement par son président
  • Confinement - L’Etat doit taper du poing sur la table
  • Marc Ravalomanana - Récupération politique en pleine crise sanitaire

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff