Publié dans Politique

Président Andry Rajoelina dans le Sud - Aides d'urgence et solutions durables contre le Kere

Publié le dimanche, 23 février 2020

Le fléau du Kere (sècheresse) qui frappe 58 Communes le Grand Sud ne laisse pas le Président de la République, Andry Rajoelina indifférent. Le Chef de l'Etat a fait le déplacement dans cette partie de l'île pour venir à la rescousse de la population. Il a été accompagné par le représentant résident du PAM (Programme alimentaire mondial), celui de la Banque mondiale, l'ambassadeur de l'Union Européenne ainsi que le ministre de la Population et le ministre de l'Eau.

La délégation a visité la Commune de Maroalomainty, dans la Région Androy. L'homme fort du pays a promis un approvisionnement gratuit  en eau pendant 4 mois pour les habitants de cette Commune. Notons que le prix de cette élément vital est passé de 1500 jusqu'à 2000 ariary le bidon en cette période de grande sècheresse. Cet approvisionnement en eau sera pourtant une solution ponctuelle puisque sur le long terme, le forage d'eau au moyen d'un pipeline est prévu. Depuis une semaine, des camions -citernes en partance d'Ambovombe et A

asary Sud sont chargés de transporter chacun une quantité de 5m3 à 7m3 d'eau pour satisfaire les besoins des habitants.

Combat contre la famine

 La sècheresse provoque le phénomène de malnutrition et de famine qui touche la Région Androy et 4 autres Districts à savoir Ambovombe, Tsihombe, Beloha et Bekily. La disette est telle que certaines familles ne mangent qu'une seule fois par jour, c'est-à-dire le soir. Durant son passage, le Président de la République a annoncé la distribution de compléments alimentaires au profit de 500 enfants qui feront l'objet de suivi de croissance dans 6 mois.

La Banque mondiale a fait don de 5 millions de dollars destinés au programme Vatsin'ankohonana pour les ménages en situation de grande vulnérabilité. Après Maroalomainty, le Président et sa suite ont pris la direction d'Amboasary Sud, Maroalopoty (District d'Ambovombe), et Faux - Cap (Tsihombe). Outre la distribution d'eau, les habitants se sont vu remettre des dons composés de 10kg de riz, 1litre d'huile, des légumineuses, 1200g de sel, des boites de sardine, du sucre pour chaque ménage. Les familles bénéficient également d'une distribution de repas ainsi que de soins.

 Etat « bienveillant »

« Cela fait des mois qu'il n'y a plus de pluie. Les dernières pluies remontent à l'année dernière. Du coup, il n'y a pas d'eau, pas de produits agricoles ni de nourritures. A cela s'ajoute l'insécurité qui bat son plein. Les attaques de dahalo se font presque chaque jour», déplore le maire de Maroalopoty, Miha Fanoria. Ce responsable a profité de l'arrivée du Président pour formuler plusieurs demandes dont l'installation d'un médecin au CSBII et la mise en place d'un poste avancé de la Gendarmerie.Durant son discours, le Président Andry Rajoelina

a affirmé d'emblée qu'il n'a pas oublié les habitants du Sud qui sont aussi ses « Longo ». Par ses propos, l'homme fort du pays veut donner l'image d'un Etat bienveillant qui est à l'écoute et au chevet des citoyens en difficulté. « C'est pendant les périodes difficiles comme celle que vous traversez actuellement qu'on reconnait les vrais amis » a - t - il déclaré avant d'annoncer qu'« à partir de maintenant, de nouveaux camions -citernes vont arriver pour vous apporter de l'eau tous les jours.

Toutes les dépenses seront prises en charge par l'Etat. Je reviendrai régulièrement ici pour suivre les futurs projets comme les forages, la mise en place d'un hôpital, l'appui aux écoles ». Le Chef de l'Etat a annoncé l'application de solutions sur le court terme qui se traduisent par l'approvisionnement en eau et nourriture. Sur le long terme,  les familles bénéficieront chacune d'une somme de 210 000 ariary pour leur permettre  d'entamer des activités pérennes et être plus armées à faire face au Kere dans le futur. Les parents seront aussi gâtés pour la prochaine année scolaire puisque leurs enfants pourront s'inscrire gratuitement dans les écoles publiques. A cela s'ajoutera des fournitures scolaires distribuées par l'Etat.

La Rédaction

 

Fil infos

  • Remède contre le COVID-19 - 6 000 boîtes d’hydroxychloroquine remis à l’Etat malagasy par la fondation Axian
  • Faits sociaux - Des Antananariviens défient le Covid-19
  • Traitement du coronavirus - Un médicament à l’essai à Madagascar
  • Lutte contre le Coronavirus - Didier Ratsiraka cède sa pension aux hôpitaux
  • Pour contribuer à la lutte contre le COVID-19 - Les médecins libres réclament l'autorisation de prescrire l'hydroxychloroquine
  • Risque de contamination carcérale par le COVID-19 - La décongestion des prisons comme option
  • Coronavirus à Madagascar - 07 personnes guéries
  • FFKM - Appel au respect du confinement par son président
  • Confinement - L’Etat doit taper du poing sur la table
  • Marc Ravalomanana - Récupération politique en pleine crise sanitaire

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff