Publié dans Politique

Reboisement - Christian Ntsay et son équipe s’y mettent !

Publié le vendredi, 21 février 2020

25 000 jeunes plants mis en terre. Tel fut le bilan de la journée de reboisement organisée, hier, par l’équipe de la Primature sous la houlette du chef du Gouvernement, Christian Ntsay à Ampangabe, dans la Commune rurale d’Ambalavao (dans l’Atsimondrano). Le patron de Mahazoarivo a mobilisé tous les membres du personnel au sein du palais de Mahazoarivo pour cette journée. Cette activité s’inscrit toujours dans le cadre de la campagne de reboisement lancée par Président de la République, Andry Rajoelina au mois de janvier dernier à Ankazobe.

Lors d’une brève prise de parole avant le reboisement proprement dit, le Premier ministre a souligné que cette activité entre dans la réalisation de la Politique générale de l’Etat. Le patron de Mahazoarivo n’a pas manqué d’alerter sur la dégradation progressive de la couverture forestière et des aires protégées à Madagascar. Une triste réalité causée par les activités humaines qui multiplient l’utilisation et l’exploitation du bois. A cela s’ajoute l’accroissement de la population ainsi que l’augmentation des besoins au niveau industriel. Cette situation inquiétante justifie la nécessité de planter plus d’arbres pour assurer un héritage au profit des générations futures. Pour la suite de cette opération de reboisement, la Primature a établi un système de coopération pour l’entretien et la surveillance des jeunes plants.

Rappelons que le défi lancé par le Chef de l’Etat est d’arriver à rétablir la couverture forestière sur tout le territoire national. Pour cette année, l’objectif pour la Région Analamanga est de mettre en terre 1.200.000 jeunes plants sur une surface de 500Ha. Au niveau national, le défi est plus ambitieux avec 60 millions d'arbres à planter sur une étendue de 40.000 hectares. Outre les opérations de reboisement officielles organisées par les institutions, chaque citoyen malagasy est aussi appelé à prendre ses responsabilités en plantant au minimum une dizaine d’arbres.
S.R.
 

Fil infos

  • Intervention télévisée du Président Andry Rajoelina - Les dates des examens officiels fixées - Reprise du « Tosika fameno » - Poursuite du confinement dans la Région d'Analamanga
  • Entrées illicites des frontières malagasy - 3 boutres refoulés vers Mayotte
  • Centres de traitement du Covid-19 - Le Mining Business Center, le Palais des sports et le LTPA réquisitionnés
  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina

Editorial

  • Des actes de bravoure mais …
    Les Forces de la défense et de la sécurité impressionnent beaucoup ces derniers temps. L'Armée, à tout seigneur tout honneur, s'implique désormais dans l'œuvre de « pacification » du pays. La récente restructuration de fond touchant directement les trois unités qui la composent et la réorganisation générale des opérations sur terrain ainsi que les nouvelles dotations en appareils et en matériels de guerre sophistiqués propulse l'Armée vers des actes concrets. Dans le Sud et le Moyen-ouest, les soldats de l'Armée de terre et de l'air participent activement aux actions de ratissage des « dahalo » et cela grâce à la mise en œuvre de la Zone rurale prioritaire de sécurité (ZRPS).

A bout portant

AutoDiff