Publié dans Politique

Jean Yves Le Drian sur les îles éparses - Bientôt une seconde réunion de la commission mixte

Publié le jeudi, 20 février 2020

Jean Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères est dans nos murs depuis hier pour une visite officielle de deux jours. A son arrivée à l’aéroport d’Ivato,  ce membre du Gouvernement  d’Emmanuel Macron a été accueilli par le ministre des Affaires étrangères malagasy, Liva Tehindrazanarivelo. Le renforcement de la coopération bilatérale entre Madagascar et la France figure à la tête des objectifs de cette visite. Toutefois, la présence de ce représentant du Gouvernement français remet la question qui touche la restitution des îles malagasy (île éparses) au cœur des préoccupations au sein de l’opinion publique en ce moment.

 Interrogé par les journalistes à l’issue d’une audience avec le Président de la République, Andry Rajoelina au Palais d’Etat d’Iavoloha dans l’après – midi d’hier, le ministre Jean Yves Le Drian d’affirmer que « c’est un sujet qui mérite une discussion approfondie », tout en rappelant la déclaration conjointe des deux Présidents français et malagasy sur la mise en place d’une commission mixte. Il a aussi souligné qu’une première réunion de ladite commission rassemblant des experts malagasy et français a déjà eu lieu. Et le ministre français d’ajouter que « le travail va se poursuivre en confiance, en amitié et en clarté ». Il assure qu’une seconde réunion de la commission mixte  aura lieu pour la suite des pourparlers.

Des accords de coopération signés

Sur un tout autre sujet relatif à la coopération entre les deux pays, Jean Yves Le Drian a rappelé les deux récentes visites du Président Andry Rajoelina à Paris, l’année dernière et durant lesquelles le numéro un du pays a sollicité l’appui des partenaires internationaux dans la mise en œuvre du plan Emergence de Madagascar. Sa présence marque donc la réponse de la France à cette sollicitation.

Lors du tête- à -tête avec le Chef de l’Etat, le ministre français a réitéré la volonté du Gouvernement français à être aux côtés de celui malagasy dans la concrétisation de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar. Notons que plusieurs membres du Gouvernement malagasy ont été présents à Iavoloha hier. A la suite de la rencontre, deux accords bilatéraux dans le domaine de l’éducation ont été signés.

Pour la suite de son agenda ce jour, Jean Yves Le Drian sera accompagné du maire d’Antananarivo, Naina Andriantsitohaina pour effectuer une visite dans la Haute – Ville et au Rovan’Antananarivo où se tient des grands travaux de rénovation. Une visite de sites qui abritent les projets financés par l’Agence française de développement (AFD) est également inscrite dans son programme ainsi qu’un détour à l’Institut Pasteur sis à Avaradoha. A  cela s’ajoute une rencontre avec les membres de la communauté française qui résident à Madagascar.
La Rédaction

Fil infos

  • Intervention télévisée du Président Andry Rajoelina - Les dates des examens officiels fixées - Reprise du « Tosika fameno » - Poursuite du confinement dans la Région d'Analamanga
  • Entrées illicites des frontières malagasy - 3 boutres refoulés vers Mayotte
  • Centres de traitement du Covid-19 - Le Mining Business Center, le Palais des sports et le LTPA réquisitionnés
  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina

Editorial

  • Des actes de bravoure mais …
    Les Forces de la défense et de la sécurité impressionnent beaucoup ces derniers temps. L'Armée, à tout seigneur tout honneur, s'implique désormais dans l'œuvre de « pacification » du pays. La récente restructuration de fond touchant directement les trois unités qui la composent et la réorganisation générale des opérations sur terrain ainsi que les nouvelles dotations en appareils et en matériels de guerre sophistiqués propulse l'Armée vers des actes concrets. Dans le Sud et le Moyen-ouest, les soldats de l'Armée de terre et de l'air participent activement aux actions de ratissage des « dahalo » et cela grâce à la mise en œuvre de la Zone rurale prioritaire de sécurité (ZRPS).

A bout portant

AutoDiff