Publié dans Politique

Stade « Barea » - Les nouvelles tribunes sur pied dans 5 mois

Publié le lundi, 17 février 2020

Dans le temps ! L'avancée des travaux de réhabilitation du stade de Mahamasina ne connaîtra aucun défaut de calendrier, d'après les techniciens, contrairement aux rumeurs véhiculées par les détracteurs du régime. A l'instar du Rovan'Antananarivo, la rénovation de ce stade emblématique de la Capitale, qui portera désormais l'appellation de stade « Barea », s'inscrit parmi les « Velirano » du Président Andry Rajoelina pour la promotion du sport. Au cours d'une descente sur les lieux, le Chef de l'Etat lui - même a pu constater l'évolution de ce grand chantier entamé au mois de janvier dernier.

 

Les techniciens au sein de la société chinoise « China State Construction Overseas Development » (CSCOD), qui assure l'exécution des travaux, confirment que le délai imparti pour cet ouvrage sera bel et bien respecté. Ainsi, la première phase qui consiste à la construction de nouvelles tribunes (centrale et latérale) sera effectuée avant la célébration de la fête de l'indépendance, le 26 juin. D'ailleurs, il est prévu que le défilé militaire dans le cadre de la fête nationale se tiendra au stade de Mahamasina.

Une vitrine internationale

Rappelons que l'équipe de construction a entamé les travaux le mois dernier par la démolition des tribunes. Celles - ci, dans leur nouvelle version, prendront la forme d'un « Ravinala » et pourront accueillir 16 000 personnes. La fondation ne sera pas négligée pour autant puisqu'elle mesurera près de 30 mètres sous terre. Au final, le stade « Barea » aura une capacité de 40 880 personnes et comportera 6 portails, ainsi que 28 escaliers qui serviront d'entrée vers les gradins. A cela s'ajoute une pelouse hybride importée dont l'entretien se fera via un système d'arrosage automatique.

D'après toujours les explications des techniciens, un parking pouvant accueillir 115 véhicules et 4 autobus sera construit dans l'enceinte du stade. A l'instar des grands stades internationaux, l'endroit pourra aussi faire office de vitrine internationale puisqu'un espace situé au-dessus des tribunes comportera des magasins et centres commerciaux dédiés à la vente de vêtements et autres produits de l'artisanat malagasy.

Mesures d'hygiène et de sécurité renforcées

Les volets sécurité et hygiène ne seront pas pris à la légère puisque l'endroit comptera une cinquantaine de toilettes contre 3 seulement auparavant. Des mesures rigoureuses seront aussi appliquées pour assurer la sérénité des spectateurs et afin d'éviter les évènements malheureux  du passé à l'exemple des bousculades mortelles lors du match ayant opposé Madagascar au Sénégal ou encore lors de la célébration du 26 juin l'année dernière.

Le Président a insisté auprès de l'équipe de construction pour que ce nouveau stade « Barea » soit conforme aux normes internationales. La société chinoise CSCOD était déjà en charge de la construction du siège de l'Union Africaine à Addis - Abeba (en Ethiopie). Durant cette descente, le Chef de l'Etat était accompagné du ministre des Sports, Tinoka Roberto, du ministre de la Défense nationale, le Général Rakotonirina Léon ainsi que le maire d'Antananarivo, Naina Andriantsitohaina.

Sandra R.

Fil infos

  • Remède contre le COVID-19 - 6 000 boîtes d’hydroxychloroquine remis à l’Etat malagasy par la fondation Axian
  • Faits sociaux - Des Antananariviens défient le Covid-19
  • Traitement du coronavirus - Un médicament à l’essai à Madagascar
  • Lutte contre le Coronavirus - Didier Ratsiraka cède sa pension aux hôpitaux
  • Pour contribuer à la lutte contre le COVID-19 - Les médecins libres réclament l'autorisation de prescrire l'hydroxychloroquine
  • Risque de contamination carcérale par le COVID-19 - La décongestion des prisons comme option
  • Coronavirus à Madagascar - 07 personnes guéries
  • FFKM - Appel au respect du confinement par son président
  • Confinement - L’Etat doit taper du poing sur la table
  • Marc Ravalomanana - Récupération politique en pleine crise sanitaire

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff