Publié dans Politique

Banque européenne d'investissement - 173 millions d'euros investis dans le réseau routier malagasy

Publié le jeudi, 23 janvier 2020

L'Europe réaffirme son soutien aux projets d'infrastructures routières de Madagascar. En tout, depuis 2014, la Banque européenne d'investissement (BEI) s'est engagée à financer la réhabilitation du réseau routier de Madagascar à hauteur de 173 millions d'euros, complétés par des dons de la Commission européenne de 120 millions d'euros. Outre le développement du réseau péri-urbain d'Antananarivo, ce partenaire financier de la Grande île a récemment investi dans la réhabilitation des voiries  urbaines dans la Capitale, répartie en quatre lots.

A l'occasion d'un déplacement dans le pays, le vice-président de l'institution financière, Ambroise Fayolle accompagné par le ministère de l'Aménagement du territoire, de l'Habitat et des Travaux publics, de l'Agence française de développement ainsi que de la délégation de l'Union européenne à Madagascar et du promoteur, l'Agence routière de Madagascar (ARM) a donc procédé à la visite de plusieurs chantiers terminés mais aussi en cours dans la Capitale. « L'infrastructure et l'équipement jouent un rôle prépondérant dans la politique de développement de l'Etat. La modernisation des réseaux routiers dans le pays reste ainsi un grand défi que nous nous sommes fixés. Actuellement, le projet « Réhabilitation des voiries urbaines » touche à sa fin. Il a notamment permis de redonner vie aux différents axes qui rejoignent les routes nationales autour d'Antananarivo, et ce, grâce à l'appui de la Banque européenne d'investissement. Et nous espérons qu'elle nous accompagnera toujours dans le développement des infrastructures dans le pays » a souligné Hajo Andrianainarivelo, ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Habitat et des Travaux publics, hier, lors des différentes visites.

A l'issue des visites, l'ensemble des personnalités présentes ont également discuté du projet de « Modernisation du réseau routier » financé, à parts égales par la BEI et l'UE. Elle vise notamment la réhabilitation des routes nationales 6 et 13, desservant l'accès à deux ports d'envergure économique mais aussi industrielle, dans le Nord et le Sud du pays. Des efforts seront ainsi engagés en ce sens pour une meilleure exploitation des zones couvertes par le projet.

Rova Randria

Fil infos

  • Ny Rado Rafalimanana - Le MAE se réserve le droit de porter plainte
  • Pédophilie - Un ex-membre du staff des Barea emprisonné !
  • Libération du député « Leva » - Des magistrats de Toliara au cœur d’une enquête
  • Corruption - Hausse des doléances contre les hauts fonctionnaires
  • Ny Rado Rafalimanana à Ambatondrazaka - La dernière filouterie
  • Ny Rado Rafalimanana - Pris en flagrant délit d'usurpation de titre
  • Rovan'Antananarivo - Réhabilitation assurée d'ici le 26 juin !
  • Député Razafindrazalia - Remise en liberté provisoire mais...
  • Décentralisation - Nomination de deux nouveaux gouverneurs
  • Escroquerie, faux et usage de faux, usurpation de fonction - Fleury Rakotomalala condamné à 5 ans de prison ferme et plus de 1,2 milliard de DI

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff