Publié dans Politique

Naina Andriantsitohaina - Acta non verba

Publié le dimanche, 01 décembre 2019

L’exemple vient d’en haut. Le candidat Naina Andriantsitohaina et ses équipes se sont mobilisés afin de remettre en ordre la propreté dans la ville d’Antananarivo. Sans attendre la proclamation officielle des résultats, il a déjà prouvé sa volonté de redresser l’image de cette ville, comme il l’a promis durant la campagne électorale. Depuis hier,  ses équipes, appuyées par les associations qui l’ont soutenu durant la campagne, ont passé à l’acte. Elles ont tout d’abord enlevé les affiches de Naina Andriantsitohaina et celles des autres candidats qui ont envahi les murs et les poteaux. Dirigé par le futur maire de la Commune urbaine d’Antananarivo lui-même, les travaux ont commencé du côté d’Alarobia, Analamahitsy, Ankorondrano, Antanimena et Analakely. D’autres équipes ont été réparties dans toute la ville. D’après Naina Andriantsitohaina, la ville d’Antananarivo passera Noël dans la propreté. « Nous sommes conscients que la ville vit dans la saleté.  Ainsi, n’attendons personne et agissons maintenant », soutient-il.
 L’assainissement des affiches n’est que la première étape. Après cela, l’équipe procèdera au nettoyage collectif et l’enlèvement des ordures dans la Capitale. D’ailleurs, le Service autonome de la maintenance de la ville d’Antananarivo (SAMVA) a déjà prêté trois camions pour collecter les ordures. Ces travaux devront être terminés avant la fête de Noël pour que chaque citoyen puisse  faire la fête dans la propreté.
 Anatra R.

Fil infos

  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90
  • Rétrocession des îles Eparses aux Malagasy - Que l'Union africaine et la SADC se manifestent
  • Gouvernement vs députés - Des sujets brûlants sur la table
  • Education nationale - Des parents roulent pour un arrêt total des cours
  • Malhonnêteté avérée - Un perdant aux dernières présidentielles trainé en Justice
  • Rivo Rakotovao et consorts - A bout de souffle

Editorial

  • Pire récession
    Tous les observateurs et analystes, économistes notamment, se rejoignent à un constat selon lequel le monde se dirige inexorablement vers la pire récession économique qu’il n’a jamais vu ni connu du moins ces cent dernières années. En 1929, une terrible crise assénait … mortellement la toute puissante économie américaine. Wall Street, le centre névralgique de la finance mondiale flanchait. Ce fut la panique générale au pays de l’Oncle Sam. Les ondes de choc atteignirent l’Occident. En 2008, une grave crise financière frappa  les grandes places financières de l’Europe auxquelles les ondes « telluriques » touchèrent l’outre-Atlantique.  

A bout portant

AutoDiff