Publié dans Politique

Industrialisation - 35 millions de dollars pour aider Madagascar

Publié le dimanche, 03 novembre 2019

L’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) a octroyé un financement de 35 millions de dollars pour Madagascar. L’accord de financement a été signé, hier, en marge de la Conférence générale de l’ONUDI qui se tient à Abu Dhabi par le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Lantosoa Rakotomalala, sous la houlette du Président Andry Rajoelina et le directeur général de l’ONUDI, Li Yong. Il s’agit de la première fois depuis 1986, année d’adhésion de Madagascar dans l’ONUDI, que Madagascar bénéficie d’un financement de cet organisme des Nations Unies. C’est une preuve de la confiance et de la conviction qu’ont les bailleurs de fonds envers le programme d’action et le leadership du Président Andry Rajoelina, selon la ministre Lantosoa Rakotomalala. Les fonds obtenus à Abu Dhabi sont destinés à financer plusieurs projets tels que la construction d’usine de transformation de sucre à Mahajanga et Fort-Dauphin, la construction d’une centrale hydraulique dans le Bongolava et SAVA, et l’approvisionnement en électricité de plusieurs petites et moyennes entreprises.

La Conférence générale de l’Organisation des Nations Unies pour Développement Industriel (ONUDI) s’est ouverte, hier, à Abu Dhabi. En tant qu’invité spécial, le Président de la République de Madagascar Andry Rajoelina est à la tête de la délégation malagasy à cette conférence à laquelle participe également de nombreux responsables mondiaux. Désigné « orateur principal », le Président Andry Rajoelina a été acclamé lors de son entrée à l’Emirates Palace Hotel. Le directeur général de l’ONUDI, Li Yong, après la signature de l’accord de financement, de saluer la prise de parole du Président Rajoelina dans la matinée d’hier. Il loue un président visionnaire et exemplaire pour les dirigeants et les jeunes, surtout sur le continent africain. Le directeur général de l’ONUDI annonce sa volonté de visiter un jour Madagascar. « La jeunesse est une force, et vous semez la force pour tous les dirigeants africains », indique-t-il. Durant son discours à la tribune, le Président malagasy a réaffirmé ses « Velirano » envers la population. Le développement à Madagascar doit se baser sur le développement du domaine de l’industrie. En marge de cette conférence, le Président malagasy a pu s’entretenir avec de nombreuses personnalités, notamment avec le Président du Niger, Mahamadou Issoufou, le vice-Premier ministre des Emirats Arabes Unis Scheick Mansour Bin Zayed Al Nahyan, et le ministre de l’Industrie et des Energies des Emirats-Arabes Unis.
 La Rédaction

Fil infos

  • Coronavirus - Le Président a confiance en la capacité du pays à maîtriser la pandémie
  • Madagascar face au coronavirus - Le SEFAFI interpelle sur les défaillances du système
  • Croisade contre la pandémie - Andry et Mialy Rajoelina sur le terrain
  • Coronavirus - La journée, l’angoisse et l’espoir d’un patient mis en quarantaine
  • COVID 19 - Kit de prévention de l’IMRA - Hors de portée du plus grand nombre
  • Première journée de dépistage rapide - 1 319 personnes testées, 7 cas positifs détectés
  • Dépistage du coronavirus - L'Etat malagasy va faire revivre des laboratoires à Tana et dans les Provinces
  • Lutte contre le coronavirus - Marc Ravalomanana désavoue ses députés
  • 29 mars 1947 - Une sobre commémoration au mausolée !
  • Détection rapide du COVID-19 - L’Institut Pasteur va former les biologistes malagasy

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff